Le studio 42 Bits Entertainment a annoncé Fata Deum, un nouveau god game qui sortira sur Steam au printemps 2021.

Fata Deum est un god game où non seulement vous bâtissez des colonies, mais dans lequel vous combattez aussi d’autres dieux pour augmenter votre influence – plus vous avez d’adeptes, plus vous avez de pouvoir. Vous gérerez votre mana pour manipuler vos colonies, vos fidèles et même leur réalité. Plus vous accumulez de pouvoir, plus vous serez en mesure de réaliser des exploits surnaturels.

Après une campagne Kickstarter réussie plus tôt cette année, ayant permis de récolter 70 000 dollars, et deux années de développement, l’équipe prévoit un premier lancement en Early Access sur Steam afin de recueillir les réactions et les commentaires de la communauté avant une sortie définitive prévue plus tard en 2021.

Conquérir ou convaincre ?

Pendant la journée, utilisez votre influence sur les mortels. Leur accorderez-vous leur bénédiction afin de les inciter à faire du bon travail, ou préférerez-vous les terroriser à grands renforts de visions d’horreurs ? Mais méfiez-vous, les citadins ont leur propre libre arbitre. La nuit, vous pouvez manipuler les colonies. Demandez aux mortels de vous construire de puissants temples pour le culte, des fermes et des scieries pour qu’ils puissent prospérer, ou même ruiner d’autres villages.

Peut-être aimeriez-vous être un tyran, régnant sur un royaume de débauche et de sang; lever une armée et sacrifier vos mortels pour invoquer des démons terrifiants. A vous de choisir. Ou peut-être croyez-vous au plaisir, aux festivités et au partage de l’amour, mais n’avez-vous aucun scrupule à affaiblir vos ennemis en répandant la peur – comme les frapper d’un bon gros coup de tonnerre !

Chaque dieu manifeste son royaume différemment. Le vôtre sera-t-il celui de cultures et de lumière, ou d’arbres tordus et de ténèbres incandescentes ? Vous affronterez les dieux de la Violence, de la Tromperie, de la Fertilité ou du Plaisir.

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de me raconter une bonne histoire. Touch-à-tout invétéré (mais surtout de bonnes aventures qui savent me surprendre) et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de ma jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Les annonces de la RazerCon 2020
Next Test : BPM : Bullets Per Minute – Une dernière danse en enfer

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Le récap de l’actu – semaine du 15/02 au 21/02/16

21/02/2016
Close