Salutations, aventurier affamé ! Dans ce recueil Dungeons & Dragons – Le Festin des Héros, tu trouveras une multitude de recettes de différentes peuplades de Donjons et Dragons : cuisine des humains, des Elfes, des Nains et des Halfelins. Nul doute que tu les trouveras à ton goût !

J’ai déjà joué à des jeux de rôle plateau, mais jamais à D&D. Cependant, pour tous ceux qui aiment la fantasy, on voyage en terrain connu avec les nains, les elfes… et l’évocation des tavernes nous ouvre l’appétit

Ayant enfin ma nouvelle cuisine, je voulais partager un avis éclairé, et ai donc pris le temps de tester plusieurs recettes (5 pour le moment).

Chacune a eu beaucoup de succès, et m’a donné envie de la refaire !

Mais tout d’abord, le livre Dungeons & Dragons – Le Festin des Héros est très beau et met parfaitement dans l’ambiance du jeu d’aventure. Les photos sont très soignées, très esthétiques, et les illustrations sont magnifiques.

Les recettes sont très variées, séparées selon les peuples, avec chaque fois une longue introduction pleine d’informations sur leurs spécificités et leur rapport à la nourriture, suivie du sommaire. 

On trouvera une nourriture très raffinée et plus saine chez les elfes, évidemment. Pour ma part, je suis plutôt team Nains avec leurs plats très conviviaux et familiaux.

Chaque mets a sa propre introduction, mentionnant sa provenance, des anecdotes, les éventuelles différences avec les plats originels (la viande de Halfelin n’est pas encore disponible en supermarché)… 

Certains plats de ce livre de cuisine Dungeons & Dragons – Le Festin des Héros sont très proches de ceux de nos contrées (comme les galettes des Nains qui rappellent furieusement les pains… naan), d’autres sont très originaux (l’infusion aux champignons, par exemple, que je n’ai pas testée).

Les temps de cuisson peuvent être assez longs (le jambon au miel sauce ananas par exemple, qui a l’air d’être une tuerie, mais dont le temps de cuisson – environ 4h – m’a un peu refroidie).

Les 5 plats que j’ai préparés n’ont pas présenté de difficulté, il n’est pas nécessaire d’être un fin cuisinier pour s’en sortir haut la main et impressionner ses invités ou sa famille. 

J’ai donc fait, dans l’ordre ; 

  • le Pain Elfe (et j’avoue avoir doublé la garniture, pour plus de gourmandise, ce qu’aurait sans doute fait un Nain. Le résultat était tout à fait convainquant !) ;
  • les Délices Sucrés au Gruau d’Avoine des Halfelins (très gourmand, un pur délice effectivement) ;
  • les Saucisses & Pommes de Terre Broyées (des Nains), rapide au niveau de la préparation, simple et goûteux,
  • les En-Cas de Delzoun (qui ne ressemblent pas aux boulettes suédoises, contrairement à ce que je pensais, et dont la sauce est vraiment délicieuse !)

A noter simplement que la recette comporte deux petits couacs ; on parle de mélanger “les oeufs” alors que la liste des ingrédients n’en compte qu’un seul (et un seul suffit donc tout va bien), et le mélange quatre-épices présent dans la liste des ingrédients ne l’est pas dans la recette. C’est plus ennuyeux car justement c’est ce qui donne beaucoup de saveur au plat. Je les ai ajoutées dans la sauce en fin de cuisson en me rendant compte du manque, et c’était juste un régal !), que j’ai accompagné des fameuses ;

  • Galettes des Nains (excellentes).

En conclusion, ce livre est une vraie mine d’or pour les cuisiniers en quête de nouveauté, une bonne mise en conditions pour vos parties de D&D ou pour une soirée jeux entre amis, et un vrai bon livre de recettes pour toute la famille !

Un vrai coup de cœur culinaire pour ma part !

Show Full Content

About Author View Posts

Minoé

Passionnée de bonnes histoires, de cuisine, d'illustration et d'histoires pour enfants, Minoé vous partage son avis sur ses lectures.

Previous The Creepy Syndrome, une anthologie horrifique avec différents styles de Pixel Art
Next The King of Fighters XV s’offre une démo

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Metal Mutation sortira le 23 février 2023 sur Steam chez Microids Indie

06/01/2023
Close