La série The Mandalorian a sorti l’épisode final de sa première saison vendredi passé. Voici donc aussi notre dernière critique de cette série avant un petit bout de temps.

La critique comportera des spoilers. Je vous invite donc à regarder ce dernier avant.

Nous retrouvons Mando, toujours bloqué dans la cantina avec Cana et son boss. Le bébé est aux mains de 2 scoot troopers, et  Kuill tué.

L’objectif de l’épisode sera de fuir la planète avec le petit en essayant de se débarrasser des impériaux, surtout du Moff Gideon qui s’est présenté à eux avec une grosse force de frappe.

le Moff Gideon

Pour ce qui est des personnages, la plus grosse avancée dans cette conclusion est clairement Mando. On y apprend son nom, Dyn Jarren, mais également son visage. Nous apprenons aussi un peu plus sur son histoire à travers quelques flashbacks. C’est assez sommaire, mais la façon de dévoiler ces informations se fait de manière assez simple, ce qui correspond assez bien au traitement du Mandalorien depuis le début.

On apprend aussi d’où lui vient sa méfiance envers les droïdes. Ce dernier est devenu orphelin suite à une attaque de droïdes séparatistes. L’idée est sympathique, car niveau timeline et fan-service le tout sont très bien géré. Maintenant, cela cause un problème bien récurrent à l’univers Star Wars… comment se fait-il que personne ne sait ce qu’est un Jedi ??

Les Scoot Troopeer nous montrent un certain relâchement depuis la révolution

Le souci est que l’on peut comprendre que des fermiers comme Luke ont été endoctriné pour oublier les Jedi et que ça ait fonctionné. De plus pour Luke connaissant ses parents adoptifs, ils ont du pousser encore plus l’endoctrinage. Mais pour Rey par exemple, Luke est un mythe, un héros de légende. Elle a juste entendu des histoires autour de la Force et de ses pouvoirs. Ce qui est logique vu qu’il n’y a pas eu d’endocrinage lors de la nouvelle république.

Mais l’histoire de The Mandalorian se passant un peu après l’épisode 6, il n’y a pas de raison que Mando soit moins informé que Rey de ce que si se passe dans l’univers. Et pourtant, lorsqu’il explique à la forgeronne que la race de Yoda est capable de bouger des choses à distance, il y a juste cette dernière qui a vaguement entendu parler des Jedi et de leurs pouvoirs.

Elle en a entendu en mal car effectivement les Mandalorien ont eu pas mal de conflit avec ces derniers, mais elle-même n’en est pas sûr. Mais le souci avec les droïdes de combat, c’est qu’ils ont été désactivé juste après l’ordre 66. Ce qui sous-entend que Mando a rejoint les Mandalorien pendant la guerre des clones. Bien qu’il était jeune, il devrait être au courant de l’existence des jedis et de leurs pouvoirs. Rien que par les informations qu’on dû lui donner les autres mandaloriens qui l’ont formé.

Le deuxième personnage ayant pas mal évolué dans l’épisode est IG-11. Ce dernier sert d’exemple à Mando pour reprendre confiance dans les droïdes. Il servira aussi de raison pour que l’on puisse voir le visage du Mandalorien. De plus IG-11 joue la carte du suicide dans cet épisode. Et pour un droïde que l’on soupçonnait de trahison il y a un épisode, ce dernier arrive à s’approprier une très bonne cote de sympathie, ce qui jouera énormément lors de son sacrifice, nous offrant une scène très touchante.

IG-11, un gardien avant tout

Le dernier personnage à avoir un bon développement est le Moff Gideon, l’impériaux venu débusquer nos héros. L’épisode développe son côté meurtrier et vraiment dangereux pour notre équipe. En nous présentant ses origines Mandalorien, Gideon est clairement mis en avant pour nous teaser une saison 2 où il tracera Mando et le bébé. De plus son histoire n’est clairement pas expliquée, mais elle est elle aussi teasée énormément. Rien qu’en nous montrant le sabre noir en fin d’épisode une multitude de question vient se poser. Le sabre noir étant vu dernièrement dans la série Star Wars Rebels, ce sabre est censé faire de son détenteur l’élu et le dirigeant des Mandaloriens. Donc comment l’a-t-il eu ? Comment va réagir Mando ? Va t’on apprendre ce qui est arrivé à Sabin de la série Rebels ? etc, etc.

Le sabre noire, une source d’histoire à raconter

Nous sommes donc arrivé à la fin de cette saison 1. Le moins qu’on puisse dire c’est que ce dernier épisode vend bien sa suite: l’idée de suivre Mando dans sa recherche de la planète du bébé, tout ça pourchassé par le Moff Gideon. Cela promet pas mal de scènes intenses, le tout associé à pas mal des révélations et de découvertes. Cette saison 2 promet d’être encore plus intéressante à suivre que cette saison 1 qui, au final aura servi à nous donner de l’amuse-bouche nous rendant accro. Comme une première chips qui en soi n’est pas parfaite, mais qui nous oblige à attaquer le reste du paquet.

Montrer le reste de l'article
Précédent Test: Jurassic World Evolution: Return To Jurassic Park – PS4
Suivant TEST : Réussir : Code de la Route
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Ça y est enfin : South Park : L’Annale du Destin est passé Gold

22/09/2017
Close