CD Projekt s’explique sur le dépôt de la marque Cyberpunk

Et voilà comment se faire (re)marquer

Ça fait depuis le 11 novembre 2011 (tiens, le jour de la sortie de Skyrim) que CD Projekt a déposé une demande de marque sur le terme « Cyberpunk », demande qui a été acceptée par l’EUIPO (Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle dans la langue de Molière – institution européenne qui s’occupe, entre autre, des dépôts de marques dans l’UE) en mars 2012.

Cette démarche avait heurté les petits cœurs des joueurs, pensant que l’univers cyberpunk serait désormais le monopole du studio polonais. Ce à quoi l’intéressé répond qu’il n’en est rien car déposer une marque « Cyberpunk » n’empêche pas un développeur de créer un jeu se basant sur cet univers (ce qui est tout à fait vrai au regard du droit des marques). Il s’agit uniquement d’une stratégie défensive en prévision d’un éventuel futur conflit car il est fréquent dans le domaine de déposer une marque pour enquiquiner son voisin (n’est-ce pas, Candy Crush ?).

De même, rien n’empêchera un autre studio d’utiliser le terme de « Cyberpunk » dans le titre de son jeu. En réalité, CD Projekt ne pourra s’opposer à l’utilisation par un tiers de ce terme que dans les cas où cela risque de créer une confusion entre les deux produits dans l’esprit du public. L’utilisation de la marque comme droit de propriété intellectuelle est donc restreinte mais elle permet d’épargner pas mal de soucis et de saga juridique à l’avenir (surtout que les procédures sont généralement très longues).

Pourtant, je pense qu’on aurait pu argumenter que le terme « Cyberpunk » n’a pas de signe distinctif (il est descriptif, comme on dit dans notre jargon de juriste) : c’est-à-dire que « Cyberpunk » est un terme général utilisé dans le domaine du jeux vidéo et décrit un type univers dans lequel un joueur peut progresser. Si vous voulez, c’est un peu comme l’histoire de Ice Tea : c’est tellement utilisé dans le langage courant pour décrire un objet (du « thé froid » – surtout dans les pays anglophones) qu’il n’est pas possible de le déposer en tant que marque. Il en aurait été de même pour Cyberpunk. Mais, vu que les fonctionnaires de l’EUIPO n’ont pas l’air de connaitre le monde du jeu vidéo, qu’ils ne connaissaient pas le terme de Cyberpunk et qu’ils ont finalement accepté la demande de dépôt, on se dit qu’au final CD Projekt a quand même bien fait de le faire, histoire d’assurer ses arrières. Mieux vaut être prudent, comme on dit.

Commentaires Facebook
Catégories
Actus jeux

Comme vous pouvez vous en douter, j’aime bien les quêtes. Le RPG, c’est la vie (Baldur’s Gate, Pillars of Eternity, Neverwinter Nights, et patati). Je suis également preneur de jeux de gestion (Europa Universalis, Stellaris, Tropico, Civilization, etc) et de FPS avec un bon scénar’ (Metro 2033, Bioshock, etc.). Je geek actuellement sur Civilization 6, Europa Universalis 4 et Fallout 4.

    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre