Astra Knights of Veda est un jeu dont je n’avais encore jamais entendu parler avant de me rendre cette année à la Gamescom. Cet Action-RPG Free-to-Play développé par Flint et édité par HYBE IM a capté mon attention grâce à un stand mettant l’esthétique du jeu à l’honneur.

Trailer et Gameplay Gamescom 2023

Un « eye candy » goût vanille

Ceux qui nous lisent régulièrement savent que mon collègue Titiks et moi-même sommes friands des jeux de Vanillaware tels qu’Odin Sphere, Dragon’s Crown ou encore le récent 13 Sentinels: Aegis Rim. Les visuels chatoyants d’Astra Knights of Veda m’ont tout de suite fait penser à cette esthétique si particulière et m’ont poussé à aller m’entretenir avec les développeurs et à essayer la démo jouable.

Après une trentaine de minutes passées sur le jeu, j’ai trouvé que la gameplay s’apparente à celui d’un scroller 2D tel que Dragon’s Crown auquel se greffe une certaine profondeur de champ et des éléments en 3D qui donnent une impression « 2.5D » assez réussie.

Le gampeplay se détache cependant de Dragon’s Crown via un système de « héros » qui m’a un peu rappelé les Einerjhars de Valkyrie Profile. En effet, bien que vous vous créerez un avatar (masuclin ou féminin), vous contrôlerez un des « héros » que vous aurez assignés avant de partir en mission.

Chaque héros aura des capacités spécifiques qui ajoutent un élément de stratégie aux niveau. Lors de la démo, j’ai par exemple pu alterner entre un guerrier, un archer et un mage afin d’exploiter au mieux les faiblesses ennemies.

Présentation des ‘héros’

Avec une bonne dose de Dark Fantasy

Outre ces éléments de gameplay intéressants et faisant vibrer la fibre de la nostalgie des joueurs trentenaire, l’histoire d’Astra semble également des plus attrayantes.

La démo nous plonge dans un univers Dark Fantasy dans lequel le roi fou, Magnus, a poussé le monde autrefois prospère de Planis au bord du précipice. L’armée formée pour libérer le peuple de son emprise a été victime d’un tragique événement qui causa sa perte. Un gigantesque arbre de la Mort a surgi de la terre, et les victimes de ses fleurs mortelles se sont mises à dévorer la chair de leurs alliés tandis que d’autres se sont transformées en créatures monstrueuses.

La déesse Veda est descendue sur ces terres afin de choisir un nouveau champion capable de lever cette malédiction. Vous et les autres chevaliers de Veda êtes les seuls à pouvoir sauver le monde.

De gros moyens mais encore peu médiatisés

HYBE IM est la branche d’édition de jeux vidéo du groupe Hybe Corporation, qui n’est autre que la société qui a lancé BTS mondialement. HYBE IM s’est associé au développeur Flint pour étendre son catalogue vidéo ludique et on espère qu’ils lanceront des jeux aussi populaires que leurs artistes KPOP.

Toutefois, il semble que les titres d’HYBE IM, tels que BTS Island: In the SEOM ne soient pas encore très relayés par les médias JV européens.

Le voile se lève progressivement

Je n’ai malheureusement pas de date de sortie officielle à communiquer si ce n’est qu’il y a espoir avant la fin de 2023.

Lors de mon entretien, j’ai toutefois pu en apprendre un peu plus sur le jeu et son univers.

  • Astra Knights of Veda est la suite et la conclusion de l’histoire du jeu mobile « Dragon Blaze » (disponible en Belgique sur les app stores)
  • Bien que Dragon Blaze ait un historique de développement de plus de 6 ans, il ne sera pas indispensable d’y avoir joué pour se lancer dans l’univers d’Astra. Toutefois, les joueurs de Dragon Blaze retrouveront un grand nombre d’easter eggs et de références.
  • L’histoire principale d’Astra devrait prendre environ 40 heures de jeu sans compter les quêtes secondaires et autres événements.
  • Les joueurs pourront s’attendre à un vrai univers Dark Fantasy, contrairement au style « anime pouvoir de l’amitié ». Ils auront droit à des événements tragiques. On espère quand même que les personnages attachants ne mourront pas trop vite.

Mon gros point d’interrogation en suspens suite à la démo jouable est le modèle économique du jeu étant donné son côté free to play. Aura-t-on droit à un pay-to-win et des paywalls pour avancer dans l’histoire et obtenir des héros suffisamment forts ? Affaire à suivre.

Pour en savoir plus : https://store.steampowered.com/app/2484250/ASTRA_Knights_of_Veda/

Show Full Content

About Author View Posts

Papayou

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com

Previous Nom de Zeus ! PowerWash Simulator va nous faire laver une DeLorean !
Next Test : Armored Core Fire Of Rubicon – Mech plus Ultra

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Plants vs Zombies Garden Warfare 2 offre une démo de 10h

27/04/2016
Close