Je suis un ultra fan de Cowboy Bebop et pourtant j’ai mi pas moins de 8 ans avant de connaître l’animé suivant dénommé Samourai Champloo de 24 épisodes de Shinichiro Watanabe. Pourtant tout était là pour être dans la HYPE : des sabres en fer forgé et du hip-hop mélodieux directé (oui c’est cool comme mot) par Nujabes aux platines. Quand j’ai vu l’arrivé en jeu vidéo d’Afro Samourai 2 sur next gen avec la même ambiance MAIS également ses kimonos d’un autre siècle portés par des black avec une gouffa façon coupes afro-américaine trop stylée. J’ai foncé, prématurément, sans connaître cet animé. C’était il y a 7 ans que l’animé sortait. Et il y a 7 ans, je lâchais le monde des séries japonaises en dessin animé pour celui de la vie active professionnelle (vous savez celle qui vous fais manger et avoir un toit qui n’est pas celui de papa et maman). Drôle de paradoxe pour un étudiant en japonais fraîchement sorti des études non?

Première scène du jeu, premiers traumatisme: injoubale et moche
Première scène du jeu, premiers traumatisme: injouable et moche

Un jeu vraiment « à chier »? (dixit : Wayne’s World)

Cela fait plus de 16 ans que je fais des critiques de jeux ou d’animés sur le web. Certains m’ont connu comme rédacteur en chef du défunt 2nd-impact.com qui attirait en 1999 plus de visiteurs que n’importe quel autre site sur la culture japonaise. En 16 ans, je n’ai JAMAIS (au grand jamais), je n’ai ressenti autant de haine envers un début de jeu frustrant (sauf quand c’est cela est fait exprès et se nomme From Software). Vous commencez dans le vrai jeu fan service : aucun élément n’est fait pour vous faire comprendre qui vous êtes, et pourquoi vous êtes là. Des planches de mangas 2D en noir et blanc  (c’était pas un animé à la base?) tentent d’illustrer votre médiocre situation dans un environnement indigne d’une PS1, et vous vous heurtez à un doublage anglais (que dis-je, US !) d’une piètre qualité qui vous rappelle à quel point le américains ne savent pas faire du doublage voix de qualité sans en faire une tonne. Bref.. Bonjour l’introduction.

Certains décors sont recherchés et avec de jolies effets de lumière.. Mais ils sont RARES ces moments.
Certains décors sont recherchés et avec de jolies effets de lumière.. Mais ils sont RARES ces moments.

Péniblement, j’essaye tous les boutons, puis comprends vite que je ne peux pas faire grand-chose dans cette rigidité qui concerne aussi bien le côté artistique que la maniabilité. Puis vient une phase de gameplay type plateforme qui renvoie 500 ans en arrière l’ère du jeu vidéo. On ne s’amuse pas une seule seconde à Afro Samourai 2. On subit un développement long (prêt de 4 ans) et certainement compliqué, totalement chaotique à tous les niveaux.

Ce que vous voyez c’est Afro Samurai 1 sur… PS3! Tellement plus beau que sur PS4.

Une aventure débuté il y a fort fort trop longtemps.

La première fois que j’ai entendu parler du jeu, c’était il y a près de 2 ans et demi à la gamescom de 2013. J’étais surexcité à l’idée de pouvoir poser mes papattes sur ce beat’em all japonais next gen. Pourtant, il y a deux ans, le producteur du jeu qui était un ancien chanteur de Hip Hop (il nous avait d’ailleurs pousser la chansonnette pendant les interviews) ne parlait de pas grand-chose sur le jeu qui était pourtant selon lui sensé sortir l’année suivante. Seul sortait de sa bouche les collaborations musicales Hip-Hop et le « focus » d’une « Death Camera » unique dans le monde du jeu vidéo, vous permettant de voir la mort des boss à travers leurs yeux, et non pas à la troisième personne. Bref… Même lui n’y croyait déjà plus…

J'ai oublié de vous dire... C'est super gore! (et c'est gratuit)
J’ai oublié de vous dire… C’est super gore! (et c’est gratuit)

Les niveaux d’Afro Samurai 2 : La Revanche de Kuma, se construisent autours d’un gameplay horizontal mêlant phases de plateforme et combat. Vous incarnez Jinno, un rônin partiellement beaucoup dérangé de la tête et légèrement TRÈS violent. Jinno est hanté par des souvenirs de jeunesse traumatisants, et le jeu vous invite à incarner les différentes époques marquantes de ce vilain ours. Oui oui, car le héro est un tueur avec un masque totalement flippant d’ours en peluche géant.L’histoire est vraiment très mal amenée avec beaucoup de bugs graphiques. Tantôt avec les voix et les séquences de l’animés en 3D, puis d’autres fois par les planches du manga en noir et blanc. On ne comprend absolument RIEN. Outre le doublage raté comme je vous le disais plus haut (pour un animé japonais! Génial!), la narration est mal rythmée, mal amenée, mal écrite et totalement inintéressante. On dirait un truc pré-pubère qui se cherche lui même et qui cherche son public. Comme si les équipes de développement qui avaient été différentes à chaque level, et n’avaient jamais parlé ensemble.

Afro sauce samurai

Le système de combat était pourtant intéressant. Vous pouvez sélectionner en live et à volonté trois types de combat différents qui influencent les combos et les attaques. Un type furtif, un type rapproché et un type de combat à distance. Sauf que le type de combat à distance qui lance une sorte d’onde de vague de sabre est totalement cheaté et tuera sans aucun effort 20 ennemis d’un coup. Certains combats sont scriptés et vous obligeront à adopter un style particulier, enfin les boss sont souvent sous forme de QTE. Eux aussi totalement ratés, et souvent avec de gros bugs de collision.

Cetainement la scène la plus intéressante qu'il m'ai été offerte à jouer, une course poursuite avec un char-japonais de Matsuri cracheur de flamme!
Cetainement la scène la plus intéressante qu’il m’ai été offerte à jouer, une course poursuite avec un char-japonais de Matsuri cracheur de flamme!

Le pire dans tout ça c’est le côté RPG qu’a voulu donné le développeur à son horrible jeu. Presque à chaque utilisation de skills, vous aurez un point de compétence pour débloquer une action dans un arbre de compétence. Sauf qu’à la fin du deuxième niveau, vous aurez pratiquement le double de points nécessaires normalement pour débloquer tous les coups, et que la dernière compétence n’est déblocable qu’à partir de l’épisode 2 que personne de normalement constitué ne pourra (pourrait) acheter.

Conclusion.

Bref… On se demande comment un jeu tel que Afro Samurai 2 peut débarquer sur PS4. Injouable, buggé et pas amusant, on est très loin du principe même du jeu vidéo.

Afro Samurai 2: Revanche of Kuma

  • Développeurs Redacted Studio
  • Type Beat Em All
  • Support PS4, XboxONE et PC Steam
  • Sortie 22 Septembre 2015

Y’a bon!

  • Certains TROP RARES décors
  • Rien d’autres
  • Ha si! La bande son.
  • [/unordered_list]

Beuargh!

  • BUG BUG BUG
  • La jouabilité totalement imprécise
  • Tellement moche
  • Tellement inintéressant
  • Tellement de QTE bancals
  • 15 boules par épisodes!! Sérieux?
Show Full Content

About Author View Posts

bery

Rédac Chef BBQ | Journaleux JV PC (steam: berychon), 3DS et WiiU (ID Nintendo: Berychon) et PS4 (psn: berymuch)| Animateurs de nombreux live sur notre chaîne: https://www.twitch.tv/pxlbbqtv/ | Machine à idées saugrenues

Previous Uncharted 4 : le multi à 60 FPS en 900p
Next Destiny : il tue Cropta seul … avec une batterie Rock Band

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Mass Effect Editon Légendaire, c’est pour le 14 mai

03/02/2021
Close