Test : Sonic Forces – Quand la Sonic Team essaie de renaître

Bel effort ! Mais peut mieux faire.

Il est toujours difficile de parler d’un jeu objectivement ; vous le savez certainement. Mais pour un soft de la Sonic Team, c’est encore pire, car les montagnes russes émotionnelles qui caractérisent les amateurs de cette licence et de cette équipe de développeurs sont tout simplement incroyables. Sachons tous le reconnaître, depuis l’époque bénie de la Dreamcast, peu de jeux en 3D mettant en scène le hérisson bleu ont pu conquérir les foules. Est-ce que ce nouvel opus aura réussi ce tour de force ? Réponse dans quelques paragraphes.

C’est l’heure de voir ce que vaut Sonic Forces.

L’histoire de Sonic Forces… Nan je déconne.

Le pitch de base n’est pas le point fort de ce jeu et ce n’est pas ce qu’on lui demande. Vous êtes là pour refaire une nouvelle itération du combat contre Dr Eggman et c’est à peu près tout. Ajoutez l’excuse des différentes dimensions pour justifier l’arrivée de Old Sonic et emballez, c’est pesé ! Pardon ? Ce twist vous paraît familier car il sort tout droit de Sonic Generations ? Dans le mille Emile ! Et croyez-moi, les similitudes ne s’arrêtent pas là et nous y reviendrons. Enfin pour éviter de créer du spoil, l’Episode Shadow est relativement dispensable et se permet même le luxe de foutre la pagaille dans la trame narrative du jeu de base. Si ça c’est pas du travail de cochon…

On vous aurait bien montré les cinématiques, mais impossible de les prendre en capture.

Mais alors tout est à jeter ?

Heureusement que non. L’idée d’utiliser un avatar personnalisé est bonne même si les éléments de customisation sont parfois uniquement cosmétiques et que seule la classe animale importe vraiment. Les niveaux sont relativement bien pensés, même si la lisibilité est parfois discutable. Les musiques sont de bonne facture et certaines parviennent même à rester en tête. On a souvent l’impression que les petites mains derrière le jeu voulaient en faire plus mais en ont été empêchées par une force mystérieuse. Les appels à la nostalgie sont présents, saupoudrés de petites nouveautés. Mais comme à chaque fois qu’on veut croire à un beau retour, des éléments gâchent un peu la fête.

Création d’un avatar cartoonesque.

Repomper des niveaux c’est bien, mais inventer c’est mieux !

Peut-être que ce paragraphe vous donnera une impression de répétition par moment, mais je tiens à être clair. Que Sega capitalise sur ses anciennes heures de gloire, c’est son droit le plus strict et je n’ai rien contre cela. Que Sonic Mania soit une réussite est génial pour les fans de la première heure. Mais franchement, commencer le jeu avec une version 3D de Green Hill pour retrouver Sonic 1 sur Megadrive, messieurs-dames de la Sonic Team, vous nous avez déjà fait ce coup-là précisément ! Et enchaîner par Chemical Plant aussi ! Alors même si c’est un peu différent, la paresse intellectuelle est manifeste. Allons, vous êtes capables de bien mieux. De l’originalité d’un bout à l’autre du soft, c’était possible. Là seulement votre énième come-back aurait été le bon.

Le panneau Sonic en fin de niveau est plus que familier.

Et voilà, t’as encore déversé ta haine… Tu détestes le jeu video ou quoi ?

Justement non mon bon ami, c’est tout le contraire ! Le jeu est amusant et le service minimum est assuré malgré les défauts cités plus haut, mais ça se voit tellement qu’il y avait de la place pour mieux ! Pour plus de choses marquantes, pour que Sega redore son blason par lui-même, de ses propres forces. Que ce cri du cœur soit complet ! Mais non, on assiste, impuissant, au service minimum pour une mascotte du jeu vidéo. Et pardonnez-moi de trouver ça vraiment triste.

Le boss nous a donné du fil à retordre.

Conclusion

Avec son obsession pour une prise de risques limitée, Sonic Forces rate clairement le coche pour nous proposer une expérience plus que minimale avec un enchaînement de niveaux sans saveur réelle. Pour les joueurs qui suivent les aventures de la mascotte la plus rapide de l’univers, c’est un jeu qui peut éveiller de l’intérêt. Il est probable que les autres devront passer leur chemin pour éviter d’être à nouveau déçus par la Sonic Team.

Voilà ce que ça donne lorsque notre avatar remplace l’icônique hérisson bleu.

Temps de lecture : environ 10 minutes

Sonic Forces

  • Développeurs Sonic Team
  • Type Plates-formes
  • Support PS4, XB1, Switch, PC
  • Sortie 7 Novembre 2017
Sonic Forces à notre sauce
5/10
Sonic Forces à notre sauce
Y'a bon
  • Titille la nostalgie qui someille en vous
  • La musique colle bien au jeu
Beuuuuwark
  • Une histoire déjà vue qui manque d'originalité
  • Les level designers qui ont manqué de cran
  • Graphiquement pauvre
  • L'épisode Shadow sans grand intérêt
  • TECHNIQUE
    5/10
  • ESTHÉTIQUE
    5/10
  • ERGONOMIE
    7/10
  • CONTENU
    4/10
  • AUDIO
    6/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre