La marque Razer semble bien décidée à  s’élargir en terme de matériel gaming et après les panneaux LED et les micro cravates bluetooth, voici que la marque verte propose un boitier de mixage audio à destination des streamers avec l’Audio Mixer.

Razer Audio Mixer

Je vais commencer cet article par plusieurs points. Le premier, et par transparence, est que j’ai rencontré pas mal de problèmes avec mon exemplaire de l’Audio Mixer. Celui-ci n’était en effet pas reconnu par Synapse, et je n’avais donc aucun contrôle sur son fonctionnement. Là-dessus, les équipes de support de chez Razer m’ont beaucoup aidé et ont déployé un patch spécifique en quelques jours qui a corrigé le problème. Ensuite, j’ai joué de malchance puisque mon PC dédié au jeu vient de partir en réparation, ce qui fait que non seulement la vidéo que je pensais faire est tombée à l’eau, mais aussi que j’ai eu une grosse semaine devant moi pour tester correctement ce boîtier avec le matériel adéquat. Enfin, l’Audio Mixer est un tout petit peu moins “Plug and play” que les autres périphériques dont marque, dont je vante souvent les mérites de simplicité.

Bref tout ceci pour dire que pouvoir faire un article sur l’Audio Mixer m’a pris plus de temps qu’escompté, aussi, j’espère pouvoir en faire un retour correct.

Le Razer Audio Mixer est donc un appareil de gestion des pistes audio qui vous permettra en fait de contrôler jusqu’à 4 pistes audio avec des boutons physiques pour vos enregistrements ou Livestreams. Les connaisseurs vous parleront tout de suite du GoXLR Mini, dont l’Audio Mixer est une réplique façon Razer, mais qui a le mérite de s’intégrer dans tout l’écosystème de la marque si vous possédez déjà les produits Razer.

Il est noir, brillant, et doté d’un éclairage RVB. Du pur Razer.

Les 4 curseurs sont lisses et adhérents, avec une résistances agréable qui fait ressentir le contrôle de ce que l’on modifie. On pourra regretter qu’ils ne soient pas motorisés, et qu’ils ne bougent pas tout seul quand on active le “mute” par exemple. Une fonction que l’on retrouve chez la concurrence et qui fait ici office de seule grosse critique, en regard du prix (on est chez Razer ; c’est pas donné).

Les boutons inférieurs sont réactifs et également silencieux avec des voyants de condition LED intégrés. Je peux noter qu’ils sont peut-être un peu imprécis à l’activation, mais c’est un constat assez aléatoire.

Naturellement, ce ne serait pas un produit Razer sans le RVB personnalisable via Synapse. Tout fonctionne bien au sein de l’écosystème et ceux qui ont déjà une configuration Razer apprécieront certainement la cohérence.

L’explication est directement intégrée çà Synapse, bien vu !

Concrètement, vous allez pouvoir y brancher un micro XLR, ou une entrée audio via la prise jack de votre micro USB, ainsi que la sortie audio de votre PC, votre casque, et gérer le son de certains programmes directement depuis le boîtier.

C’est donc une belle aide pour les streamers qui veulent par exemple monter ou diminuer le son de la musique de fond, tout en coupant le micro ou en augmentant son volume etc.. via les 4 manettes. Le boîtier dispose aussi d’un “bip” de censure ou d’un “mute” complet des sources.

La mise en place est un peu plus complexe, puisque pour l’utiliser correctement, il va falloir sortir les câbles. Pour ma part,mes baffles PC étaient directement branchés à l’arrière du boîtier (line in) tandis que le son repartait via le Line Out arrière vers mon PC. Mon casque était ensuite branché à la prise casque avant du boitier, tandis que le micros USB était relié en jack à l’entrée micro avant de l’Audio Mixer.

De cette façon, les paramètres ont pu ensuite être réglés via Synapse pour attribuer une utilisation à chaque poignée du périphérique : La première manette pour régler le son sortant de mon PC en général, la seconde pour le micro, la troisième pour la musique et enfin la dernière pour le casque.

Pour que tout cela fonctionne, il faut aller attribuer l’Audio Mixer dans les paramètres de son Windows pour faire transiter l’intégralité du son via le périphérique, mais également à des applications spécifiques. Par exemple, vous pouvez attribuer une manette à la gestion spécifique de Spotify ou de Foobar pour votre fond sonore. Il s’agit donc d’une petite gymnastique de mise en place un peu plus fastidieuse qu’à l’accoutumée au départ mais qui une fois bien gérée permet une gestion précise de votre son. A cela, il faut préciser que vous pouvez activer ou désactiver ce que peut recevoir chaque entrée de l’Audio Mixer pour éviter les doublons sonores. Enfin, il est à préciser que si Razer a été un peu radin dans la longueur de ses câbles jack 3.5mm, il propose tout de même deux boitier isolant des parasites pour ne pas se soucier du positionnement de nos différentes sources sonores.

En plus de gérer vos réseaux sonores, Razer Synapse fournit une poignée d’égaliseurs préprogrammés et de choix de changement de voix. Il s’agit d’un ajout formidable, bien que les modificateurs de voix soient plutôt une option logique et attendue pour ce type de produit, même si ils sont fort logiquement plus limités que les logiciels dédiés.

Bon après, je pense sincèrement que si le produit est de qualité et bien pensé, il n’a réellement de valeur que pour ceux qui s’investissent dans le streaming moins amateur et qui sont prêt aussi à passer sous micro XLR. Pour ceux qui sont déjà équipé par la marque, il s’agit d’un produit à envisager, spécialisé, qui vous permettra de passer à la vitesse supérieure. Pour les autres, la différence de prix est assez grande avec le GoXLR Mini, et ne propose pas de curseurs motorisés.

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous TMNT: Shredder’s Revenge sortira le 16 juin avec Casey Jones en personnage jouable
Next The Legend of Heroes: Trails To Azure se dévoile dans un nouveau trailer

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Preview : Dragon Ball Z Kakarot – Une grande aventure ?

18/12/2019
Close