La réalité virtuelle peut exceller dans deux genres de jeux : l’Horreur et le Shooter. C’est dans cette seconde partie que vient s’insérer Mortal Blitz sur PSVR, un Shooter bas du front très fun et mine de rien assez physique.

Hip hip hip Yuhei

Vous incarnez Yuhei, ex-agent du gouvernement qui… non, vous savez quoi ? On va la faire courte : On s’en fout complètement. Si vous avez acheté Mortal Blitz, ce n’est pas pour la profondeur de son histoire (inintéressante) ni pour la taille de la jupette de votre collègue féminine, garante du côté sexy qui n’a rien à foutre là. Non, si vous avez acheté Mortl Blitz, c’est uniquement pour tirer dans le tas et vous planquer derrière des caisses tout en provoquant un bullet-time du plus bel effet pour flinguer vos ennemis. Voilà, on ne va pas aller chercher plus loin, c’est l’essence de Mortal Blitz.

Le petit truc en plus de Mortal Blitz, outre ses 3 niveaux de difficulté qui se déverrouillent au fil des parties, c’est que vous tenez en main vos deux Motion Controllers représentant vos mains, et que vous pouvez équiper un flingue dans chaque main d’un claquement de doigt (enfin d’une pression sur une touche), de manière à arroser vos ennemis. Mais vous pouvez aussi rapidement déséquiper une main – ou les deux – pour pouvoir profiter du pouvoir d’attraction de vos gants, qui vous permettent d’attraper des objets pour les lancer sur les ennemis, mais aussi de rattraper des grenades au vol avant de les renvoyer ou de carrément assommer votre assaillant en le propulsant en l’air pour l’inonder de balles. C’est primaire, mais terriblement dynamique.

D’autant qu’à la manière d’un bon vieux Time Crisis, vous vous retrouvez constamment à devoir vous planquer – physiquement – derrière des caisses ou des obstacles pour éviter les balles, ou tirer à l’aveugle, vous plongeant réellement dans le feu de l’action tels des Murtaugh et Riggs trop vieux pour ces conneries en pleine fusillade futuriste. Un petit conseil : faites de la place autour de vous, car si trop bouger finira immanquablement par vous situer hors de l’angle de la caméra, il vous faudra vous baisser, vous retourner et vous pencher très souvent, donc ne faites pas comme moi : ne jouez pas près d’un mur, mettez-vous debout et assurez-vous que votre compagne ne passe pas dans votre zone de jeu (Aïe…).

Primaire, mais terriblement dynamique

Bon, après, il ne vous faudra guère une heure pour finir l’aventure dans le mode de difficulté le plus bas, faisant de Mortal Blitz un titre très très court en ligne droite, ainsi que des environnements très répétitifs, mais agréable à ressortir pour une séance de shoot décérébrée. D’autant que le titre profite d’une bonne réalisation et d’une excellente réactivité, même pendant les déplacements qui se font par téléportation !

Conclusion

Une review bien courte pour un titre qui l’est tout autant. Pêchant par une durée de vie bien trop courte pour son prix, Mortal Blitz compense un peu par son action non-stop, sa réalisation très agréable et la dose de fun qu’il prodigue. On n’a rien compris au scénario, on n’en a rien à foutre, on a foutu un coup de boule au mur, mais on s’est sincèrement bien marré.

Mortal Blitz

  • Développeurs SKONEC
  • Type Shooter VR
  • Support PS4
  • Sortie 07 Juin 2017
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Uncharted The Lost Legacy : 9 mn de gameplay avec Nadine et Chloe
Next Gameplay : Get Even – Introduction
Close

NEXT STORY

Close

Selectos vous propose une sélection des meilleurs écrans Gamer!

14/06/2021
Close