Ce n’est pas la première manette non-officielle d’un constructeur que nous testons et jusqu’ici, nous avions plutôt eu de bonnes surprises compte-tenu des tarifs très accessibles.

Une manette supplémentaire, ça peut vite faire grimper la note d’un jeu, c’est pourquoi différentes entreprises s’engagent à concevoir des manettes abordables, afin de s’assurer que tout le monde puisse avoir un matériel de qualité mais moins onéreux que les produits officiels. Ce qui nous amène à la gamme de manettes sans fil Pop Top de Minibird pour la Switch. Parmi les quatre modèles, nous avons reçu celui qui est inspiré de la licence Pokémon, mais il en existe trois autres dédiées respectivement à Batman, à Mario et aux licornes. Pour tous les goûts en somme.

Pour l’essentiel, il s’agit d’une manette Pro standard Switch, avec toutefois une taille légèrement inférieure et quelques différences au niveau de la disposition des boutons. Un bouton Turbo se trouve à l’emplacement du bouton Home de la Pro tandis que ce dernier est placé soigneusement au milieu de la manette. À l’arrière, vous avez également deux boutons programmables, un bouton d’appairage et le bouton permettant de passer de la configuration classique à un profil personnalisé..

Au niveau du design, cette manette Pokémon arbore des couleurs jaune et brun, avec une pointe de rouge pour la touche Home, elle même d’une forme rappelant un sourire. La couleur jaune dessine une forme de Pikachu, tandis que les côtés rappellent la forme de sa queue en éclair. Le tout est correctement assemblé dans du plastique mat, et je dois bien avouer que si le Design de la manette Batman est une réussite, cette manette Pokémon n’a pas un rendu très heureux en terme de couleurs, ou même de texture. On tient ici le plus gros défaut de cette manette, et de ce modèle en particulier.

En terme de confort, la Pop Top est un peu plus petite que la manette Pro normale et s’adresse davantage aux enfants et aux adultes ayant des mains plus petites. Mais le confort global est très proche de celui de la manette Pro officielle. Malgré son apparence plastique, la manette est robuste et solide, tout semble avoir été fabriqué dans un souci de qualité. 

Les sticks sont concaves, ce qui est une différence assez importante qui pourra guider votre choix. Ils sont réactifs et légers, ce qui demande au final peu d’effort pour être activés. On notera que le revêtement supérieur des sticks n’est pas texturé, et accroche peut-être moins les pouces. La croix directionnelle ressort également assez fortement, et émet un “clic” discret à chaque activation, ce qui donne l’impression d’avoir 4 boutons au lieu d’une croix, mais rien de gênant à cela. Les 4 boutons d’actions (A, B, X et Y) ont un certain rebond et n’émettent pas de son quand ils sont activés. Discrètes, leurs dénominations sont gravées légèrement sur chaque bouton.

Les boutons L1 et R1 sont légèrement recourbés à l’avant. Il est ainsi plus confortable de poser ses doigts dessus. En gardant en tête que la manette est un peu plus petite, et est donc plus indiquée pour les petites mains, sa prise en main générale est plutôt agréable.

Pour la connecter à la Switch, c’est assez simple (si tant est que l’on se souvienne comment faire sur Switch), il suffit d’aller dans la gestion des manette dans les paramètres de la console, d’appuyer sur le bouton de jumelage à l’arrière de la manette, et après quelques secondes, elle se connecte et vous pouvez commencer à jouer. Par la suite, elle se comporte exactement comme une manette Pro officielle et peut même démarrer la console.

J’avoue avoir dû me débrouiller un peu en ce qui concerne la personnalisation car la manette permet différentes configurations où les boutons peuvent être personnalisés ainsi qu’une personnalisation des vibrations. Le bouton Turbo est également présent, ce qui permet d’activer une action qui nécessite normalement d’appuyer sur un bouton pour tirer un coup à chaque fois, pour que vous tiriez automatiquement en appuyant sur le bouton.

La réactivité des boutons est globalement très bonne, mais les sensations peut-être un peu en deçà de la manette officielle. Partant du fait qu’il s’agit ici d’une manette “budget”, il ne faut pas s’attendre à la même qualité. Mais en tout cas, rien n’est venu perturber nos parties sur divers titres de la machine.

MiniBird Pop Top

L’avis de Titiks

Conception
Design
Ergonomie
Rapport qualité / prix
Connectivité et autonomie

En bref

Si vous trouvez que la manette Pro de la Switch est trop onéreuse, vous pouvez sans souci vous tourner vers la solution de chez Minibird. Elle est légèrement plus petite que son homologue de Nintendo et sera donc plus orientée vers les plus jeunes (sans pour autant exclure les adultes), mais elle semble robuste, sa batterie tient une bonne douzaine d’heures sans problème et elle ajoute deux boutons programmables pour plus de confort.

4
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : Beautiful Desolation – Unique en son genre
Next De nouveaux trailers exclusifs pour les jeux PS5 des Playstation Talents prévus pour 2021

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Battleborn devient un vrai free-to-play sans limites de temps ou de rang

06/06/2017
Close