House Flipper est un jeu indépendant développé par le studio polonais Empyrean. Le studio fut créé en 2010 et se reconnaît dans la création de jeux vidéo indés sur PC et en VR. Ils ont travaillé sur des titres comme Singer VR et Body of Evidence.

Mais le jeu qui nous intéresse ici est House Flipper, un simulateur de rénovation de résidence. Le jeu est sorti en 2018 sur PC. Après son succès sur Steam, il a été adapté sur Playstation 4 et Xbox One en février dernier. Pour terminer, il arrive0 sur Nintendo Switch le 12 juin 2020.


House Flipper


Supports : PS4, One, Switch et PC

Genre : Simulation

Date de sortie : 12 juin 2020 (switch)

Editeur : Frozen District

Développeur : Empyrean

Multijoueurs : Non


Du ménage interminable


  • Une grosse variété de maison.
  • Pas mal de customisation
  • Les graphismes.
  • Vite répétitif
  • Assez court
  • ça manque de vie.
  • Des décors vides en dehors de la maison.

Que la rénovation commence !

Nous allons donc rénover différentes maisons. Dans un premier temps, nous aurons un petit bureau d’où nous pourrons lancer des petites missions depuis notre PC. Celles-ci serviront à récupérer un peu d’argent pour pouvoir acheter notre premier bien qu’il faudra rénover pour le revendre plus cher et ainsi de suite.

Les petites missions sont des demandes de clients où nous n’aurons qu’une ou deux tâches à réaliser (comme peindre, nettoyer ou installer des éviers). Nous pouvons aussi accomplir des tâches non demandées; cela positivera l’avis du client, et nous en amènera encore plus!

Mais tout le nerf du jeu se trouve dans l’achat et la revente de biens. Nous devons choisir le bien en question selon différents critères nous indiquant son état. Nous lançons ensuite les rénovations. Nous pouvons vendre à n’importe quel moment, mais plus nous faisons de travaux, plus sa valeur augmente. La vente se déroulera aux enchères, nous laissant la possibilité de refuser ou de négocier (lorsqu’on débloque cette capacité).

Le soft se joue assez facilement. La prise en main est rapide, et on comprend vite quoi faire et comment le faire. House Flipper nous offre une bonne liberté pour les rénovations, avec un catalogue varié de carrelages, éviers, papiers peints, radiateurs, lampes, … permettant de pouvoir bien s’amuser dans la décoration. Cependant, le jeu est assez répétitif; au-delà de la décoration, on est vite sur une boucle de gameplay comme: ranger, nettoyer, changer ce qui est à changer et revendre.

Des finitions

Le gros bémol de cette version Nintendo Switch est le côté technique. Je n’ai pas eu l’occasion de le tester sur PC, PS4 ou ONE, donc ce qui va suivre dans ce paragraphe correspond uniquement à mon ressenti sur Switch.

Le jeu est assez flou et peu coloré dans l’ensemble. On peut remarquer un nuage de fumée dans le jardin, cachant le clipping. Cela pourrait ne pas gêner la qualité globale du jeu, cependant même entièrement rénovées, les maisons ne sont pas jolies. Ce qui est dommage, car le jeu consiste à rendre les biens plus beaux, et ils ne le deviennent jamais au final.

À cela s’ajoute un manque de vie très gênant. Nous avons juste une musique d’ascenseur en fond. Il est dommage de ne pas voir passer des voitures ou des gens sur le trottoir. Pourquoi pas des PNJ dans la maison ou des collègues à diriger? Enfin c’est fort calme, et c’est assez dommage.

House Flipper : Conclusion

Mouarf, même fan, je prends pas

La rénovation laisse vite place au ménage. C’est ça qui m’a sorti du jeu. L’idée de base est clairement bien trouvée et divertissante. Cependant ça manque d’intérêt et de péripéties. Le concept n’offre pas assez de rebondissements, ce qui le rend très répétitif. Cependant il reste plaisant à parcourir pour une game ou deux de temps à autre.

Montrer le reste de l'article
Précédent Horizon Forbidden West sortira en 2021 et n’aura (quasi) pas de temps de chargement
Suivant Captain Tsubasa : Rise of New Champions s’offre une longue vidéo

Commentaires

Laisser un commentaire

Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Wander : un mmo zen sans combat

20/11/2014
Close