L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est detail_chara_02-1.png.

Peu connue chez nous, la licence GranBlue Fantasy est une franchise de Cygames plutôt bien connue des terminaux mobiles iOS/Android et navigateurs web asiatiques, ou tout du moins au Japon.
Mais grâce à Arc System Works (Guilty Gear, BlazBlue, Persona 4 Arena, Dragon Ball FighterZ), on risque d’en entendre parler dans nos contrées avec ce VS Fighting au doux nom de Granblue Fantasy Versus. Il ne reste plus qu’à voir, ensemble, si le jeu en vaut vraiment la chandelle…


Grandblue Fantasy Versus


Supports : PS4, PC

Genre : Combat VS fighting

Date de sortie : 27 mars 2020

Editeur : Marvelous

Développeur : Arc System Works

Multijoueurs : Oui


Arc System Works signe encore là une jolie petite perle!


  • Une direction artistique superbe
  • Une bande-son exceptionnelle
  • L’artbook de la version deluxe
  • Bien équilibré de base
  • Le roster varié et stylé
  • Gameplay accessible et profond à la fois

  • Je cherche encore…
  • Ah oui! Season pass…

Gran, y tappe…

Il est sûr que la plupart d’entre nous vont découvrir une nouvelle licence avec ce titre. Mais il n’empêche que cet univers bourré de fantaisie reste assez attirant rappelant un petit peu du Grandia ou encore Xenoblade Chronicles 2.

Mais pas d’inquiétude, Granblue Fantasy (à ne pas confondre avec le manga Grand Blue) ne plagie pas du tout. Il possède sa propre direction artistique que mes yeux ont bien appréciée pendant ce test d’ailleurs…

Le jeu à droit à une jolie édition collector avec la somptueuse bande-son et son artbook.

Soul CalifighterZ

Alors, pour résumer un peu l’histoire de Granblue Fantasy… Pour dire de savoir où on met les pieds quand même.

Notre histoire se passe dans un monde abandonné des dieux où les îles flottantes dérivent au sein d’une « mer de nuages »: Skydoms. Alors qu’il voyage à travers ce monde avec son équipage du vaisseau Grandcypher, Gran va croiser par hasard la route de Lyria, une jeune femme pourchassée par le puissant Empire Erste. Il décide alors de l’aider et de l’accompagner dans sa quête.

S’en suit une histoire que vous retrouverez dans le mode RPG du titre (no spoil garanty), dans lequel vous croiserez le fer face à des armées de mercenaires, chevaliers et autres mages tout en améliorant vos statistiques et vos armes. Un mode très sympathique liant combats des mêlées et VS fighting contre les boss.

Le mode RPG est une sorte de mode histoire ajoutant quelques notions du style de jeu.

Versus story

N’oublions pas, qu’avant tout, Arc System Works est doué pour le VS fighting… et avec Granblue Fantasy Versus, ils ne se loupent (toujours) pas!

Déjà, fort de l’expérience de l’immense et désormais culte Dragon Ball FighterZ, le jeu en reprend les traits mais avec sa propre direction artistique, forcément: c’est beau… et les musiques sont extrêmement mélodieuses ainsi qu’envoûtantes.

Les combats, eux, sont hyper fluides et dynamiques avec un système de gameplay « à la Guilty Gear » qui reste la marque de fabrique de tous les jeux du développeur. Et la formule s’améliore même au fil des productions pour atteindre un niveau d’excellence. Petite mention pour la garde avec la touche R2.

Les personnages sont hauts en couleur! Il y a même des noms connus… ^^

Chevaliers et la (s)palette…

Pour les modes de jeu, vu le type, ça reste du classique mis à part le très bon mode RPG dans lequel vous ferez évoluer votre personnage et ses armes tout au long de l’histoire.

Bien entendu, et contrairement à un certain Street Fighter V à sa sortie, un mode arcade est disponible. Petite particularité rappelant Street Fighter III: après chaque victoire, vous pourrez choisir votre prochain adversaire et ainsi, le niveau de difficulté souhaité.

Ces niveaux sont assez nombreux pour donner la possibilité d’accessibilité à tous: débutant, normal, difficile, très difficile, extrême, infernal. Cette fois, ils ont pensé à tout le monde.

Et on peut aussi ajouter l’immédiateté des techniques spéciales qui peuvent se déclencher en appuyant sur R1 + une direction tout comme les habituelles 1/4 de cercle + punch et consort… C’en est de même pour le lancement des super après avoir remplit la jauge. Judicieux pour les noobs.

Même en mouvement, le jeu est d’une beauté rare!

Final Fantasy

Faut-il préciser que, comme tout bon jeu de baston, les autres modes sont versus, online et entraînement.

S’y trouve également un mode défis dans lequel il faudra remporter des batailles sous certaines conditions. Parfait pour s’améliorer et se familiariser avec des combos et autres techniques spéciales ou encore devenir plus précis.

Et tout ce beau monde enrobé d’un roster de base assez haut en couleur proposant une bonne variété de personnage tous plus charismatique les uns que les autres.

Après, il faut quand même passer par la case DLC et season pass pour obtenir la totalité des combattants du jeu… mais c’est bien devenu une norme, malheureusement.

Tellement beau qu’on s’étonne de se perdre devant les artworks.

Grandblue Fantasy Versus : Conclusion

Granblue Fantasy Versus est clairement et réellement la nouvelle petite perle du VS fighting mais ça en devient une habitude chez Arc System Works. Le titre profite de leur expérience de jeux devenus cultes.
Et dire qu’un nouveau Guilty Gear va bientôt débarquer… ça promet déjà!

Show Full Content

About Author View Posts

ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!

Previous Saints Row The Third se fera remasteriser sur PS4, Xbox One et PC en mai
Next PXLBBQ vous offre 4 clés pour Bug Academy #StayAtHome

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test: Paper Mario:  The Origami King – 3, 2, 1, PLIEZ !

24/07/2020
Close