Test : Ghost of a Tale

Une histoire de souris

C’est en 2016 sur pc que nous découvrions Gost of a Tale. Tout droit sorti de l’imaginaire de Lionel Gallat alias SeithCG, le jeu est enfin arrivé sur Playstation 4 et Xbox one en ce 12 mars dernier.

Ghost of a Tale est similaire à un conte pour enfants mais il ne prend pas les joueurs pour des idiots pour autant ! Lionel Gallat nous donne ici un conte mélangeant joie enfantine et drame plus adulte. Pas étonnant sachant que ce dernier sort tout droit des studios Dreamworks ; nous savons déjà que l’animation sera au petit oignions.

Une jolie histoire

Le scénario va nous conter l’histoire de Tylo. Simple rat jeté en prison, qui devra aller récupérer sa bien-aimée, bien cachée dans le fond d’un château. Simple et convenu, nous sommes tout de même là sur une belle trame pour y développer un joli petit conte.

Cependant, tout au long du jeu il faudra être attentif à récupérer différentes roses dissimulées un peu partout. Ces dernières sont là pour développer le background de l’univers que l’on visite. C’est dans cette partie-là que le jeu profite de nous parler de thèmes plus sombres tels que le racisme ou la pauvreté.

Les personnages que l’on rencontrera seront pour la plupart très bien écrits, nous offrant leurs ressentis, leurs histoires, et salant le jeu d’humour bien placé.

Le seul reproche que je pourrais faire au scénario est son manque d’illustrations par des cinématiques. Beaucoup de zones de texte nous expliquent l’histoire, rappelant un conte qui nous serait lu, mais le peu de cinématique nous donne plus l’impression d’un manque de moyens plutôt que d’un choix artistique.

En bonne position la grenouille

Discret comme une souris

Le gameplay est basé sur de l’infiltration simple à cause d’une IA pas toujours au top de sa forme… L’infiltration  sera cependant complétée par un système de costumes que Tilo peut porter.

En dehors des changements basiques tels  que faire plus de bruit quand on est en armure, les costumes influencent aussi la réaction des personnages que l’on croisera. Par exemple, avoir un déguisement complet de pirate nous rendra similaire à un pirate connu, et nous offrira donc d’autres possibilité de lieux à visiter. Donc malgré une infiltration assez simple, il sera amusant de trouver la tenue la plus adaptée à nos missions.

Là c’est mal parti…

Un cycle jour nuit est aussi présent et influencera le comportement des différents PNJ, apportant de la vie à cet univers et une cohérence, ne nous laissant as la possibilité de clôturer des quêtes à n’importe quelle heure, ni dans n’importe quelle tenue.

Et pour les trouver justement ces déguisements, il nous faudra fouiller dans tous les environnements labyrinthiques offerts par le jeu. Au début il serra facile pour nous de nous perdre dans les différents dédales qui s’impose à nous. Mais, au fil du temps et à force d’aller et retour, ces derniers n’auront plus de secret pour nous.

Malheureusement certains bugs ainsi que pas mal de ralentissements nous remettront rapidement les pieds sur terre… Cependant plusieurs mises à jour ont déjà été faites depuis que le jeu est sorti. On ne peut donc les accuser de bâcler leur jeu.

50% pirate, 50% ex-taulard, 100% brigand

 

Une lutte pour les gouverner tous !

La musique a une place toute particulière dans Ghost of a Tale. Soulignant une foi de plus l’univers de conte que nous propose le jeu. En plus, Tilo, notre petite souris, est également barde. Et ses talents musicaux serviront réellement dans le jeu. En effet on pourra s’en servir pour séduire différents PNJs. Et bien évidemment les chansons de ménestrels que nous chantons font grossir le background nous impliquant encore plus dans le jeu.

 

https://www.youtube.com/watch?v=wXnS5YVkd8s

Conclusion

Sans oublier ses quelques défauts, Ghost of a Tale est clairement une histoire à vivre pour tous les fans de jeu en solo. Partez pour ce petit conte en lui accordant un maximum d’attention et en lui offrant de bonnes sessions de jeu dans de bonnes conditions, Tilo et sa lutte s’occupera du reste. Vivement le prochain jeu du studio, qui avec un meilleur budget, permettra d’offrir une aventure à la grandeur de son talent.

Temps de lecture : environ 4 minutes

Ghost of a Tale

  • Développeurs Seith CG
  • Type Aventure – Infiltration
  • Support PS4, PC, One
  • Sortie 12 mars 2019  (ps4)
Ghost of a Tale à notre sauce !
8/10
Ghost of a Tale à notre sauce !
Y'a bon
  • L'ambiance féérique
  • Un humour omniprésent
  • Des variantes de gameplay avec les tenues
  • Une animation au poil
Beuuuuwark
  • Quelques bugs
  • Un manque de cinématiques
  • Esthétique
    9/10
  • Technique
    6/10
  • Ergonomie
    8/10
  • Audio
    9/10
  • Contenu
    8/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre