Dire que Fort Solis m’avait tapé dans l’oeil à son annonce est peu dire. Un huis-clos angoissant avec du mystère, dans un format chapitré à vivre comme une mini-série. Si je m’attendais à un jeu d’horreur psychologique, je me suis retrouvé avec un thriller spatial ! Au final, si Fort Solis n’est pas ce à quoi je m’attendais, je ne ressort pas déçu de l’expérience, même si quelques détails sont à revoir.


Fort Solis


Supports : PC, PS5

Genre : Aventure

Date de sortie : 22 août 2023

Editeur : Dear Villagers

Développeur : Fallen Leaf

Multijoueurs : Non


Un thriller spatial indépendant prenant qui se vit comme une mini-série télé, mais qui manque un peu de finition en terme d’ergonomie


  • Très beau à regarder
  • Un doublage et un jeu d’acteur excellents
  • La relation Jack / Jessica
  • La carte, inutilisable
  • Les déplacements lents
  • Une histoire pas assez originale
  • La lisibilité générale des messages

Sur Mars, très peu vous entendront crier

Oui, je sors une citation d’Alien en sous-titre, mais rassurez-vous (ou non) il n’y a rien de tel dans Fort Solis. Le titre est résolument cinématographique, extrêmement dirigiste (même si l’exploration est presque libre) et narratif. Ce ne sont absolument pas des défauts à mes yeux, mais sachez dans quoi vous allez vous engagez pendant plus de 3 heures.

Le studio Fallen Leaf est un nouveau développeur de jeux indépendant basé à Liverpool et à Varsovie. Fort d’une expérience de plusieurs dizaines d’années dans plusieurs studios du monde, Fallen Leaf propose ici leur première aventure très narrative, proche d’une mini-série télévisée en 4 épisodes.

Le titre se déroule dans les années 2080 dans une station martienne, alors que le technicien Jack capte un signal d’alerte provenant de la vieille mine isolée Fort Solis. Rendu sur place, il découvre les lieux désertés pendant qu’une tempête menace la station. Alors que la nuit tombe, la situation prend une tournure incontrôlable et Jack va se retrouvé coincé dans la station, à enquêter sur les événements.

Il sera en communication radio quasi permanente avec Jessica, sa collègue avec qui il partage une belle complicité. La narration et les dialogues sont un vrai point fort dans Fort Solis, ainsi que la station elle-même puisqu’elle sera votre unique lieu d’exploration. Totalement ouverte (ou presque, puisque vous devrez mettre la main sur des clés d’accès pour déverrouiller certains passages), la station est composée de divers lieux qui racontent peu à peu les événements menant à la situation dans laquelle Jack est coincé.

Froide et angoissante, Fort Solis recèle également quelques notes, emails et pléthores de journaux vidéos des membres de la station qui vous aideront à reconstituer à la fois leurs travaux et les différentes relations entre les membres de l’équipe. Quelque séquences d’action en QTE sont également de la partie, mais sont assez facile à rater, sans réelle incidence, m’a-t-il semblé.

Je vais difficilement pouvoir esquiver les points faibles du titres, car ceux-ci sont assez gênants et témoignent sans doute de sessions de tests utilisateurs peu poussés (vu la petite taille de l’équipe, on leur pardonne). Tout d’abord, Fort Solis fait tout pour vous immerger dans son ambiance, et il le fait bien : plans séquences, ambiance sonore jouant sur les silences et bruitages, absence de HUD, doublage intégral, expressivité des visages, excellents doublages… mais cela a un certain prix.

Bien que les lieux soient restreints et que vous y ferez de nombreux allez-retours, il est très difficile de s’y repérer. Composés de plusieurs étages et de plusieurs quartiers, Fort Solis ne diversifie pas assez des lieux pour rendre la route mémorable ou reconnaissable. Et si vous disposez d’une carte, celle-ci est uniquement lisible sur le dispositif placé sur votre bras, ce qui la rend très peu lisible et au final, frustrante à utiliser.

Même souci au niveau de la lecture des messages sur les nombreux ordinateurs. Indispensables pour comprendre la chronologie des événements, la lecture des mails est rendue difficile par un affichage en perspective certes immersif, mais absolument pas pensé pour être lisible sur un écran de télévision placé à 3m de distance. On plisse souvent les yeux pour déchiffrer les textes, et comme ça arrive souvent, on a tendance à les zapper – ce qui est une erreur.

Le titre mémorise dans votre dispositif toutes les vidéos, messages audio et email récupérés, ce qui vous permet de tout relire, mais tout de même. Il est également assez facile – vers la fin de l’aventure – de rater des éléments narratifs, puisque le jeu ne vous prévient pas que vous approchez de la fin et qu’aucun retour en arrière n’est possible une fois un certain lieu atteint, tandis que vous venez de mettre la main sur le passe qui déverrouille toutes les portes encore closes de la station.

L’histoire vous pressant d’un lieu à l’autre, il faut se discipliner et prendre le temps de revenir dans tous les lieux pour obtenir toutes les informations encore manquantes. C’est d’ailleurs une chose que je me suis réservé pour un seconde partie, le jeu étant assez court. Pour ma part, ma première session ne m’a pas donné assez de clés narratives pour comprendre absolument tous les tenants et aboutissants de l’histoire, et je le regrette.

Mais cela met en évidence un autre petit souci du jeu : sa lenteur. Alors bien entendu, à un certain moment, on redoute nos allées et venues dans la station (même si le jeu n’use à aucun moment de screamer – ce qui est une marque d’intelligence), mais on aurait aimer pouvoir marcher plus vite, ou courir.

Comme vous le voyez, il n’y a pas de réel gros défaut qui ne saurait être arrangé par une mise à jour ou l’autre : rendre une carte lisible, permettre au personnage de courir ou améliorer la lecture des messages écrit sont autant de petites choses très ennuyantes, mais pas non plus rédhibitoires. Si l’on accepte que Fort Solis est avant tout une histoire, avec beaucoup d’exploration et quelques petites énigmes simples, j’ai pris plaisir à me plonger dans la proposition de Fallen Leaf

Comme je l’ai souligné, l’ambiance sonore et les doublages, ainsi que les dialogues sont excellents et réellement un point à retenir et apprécier. Les discussions entre Jack et Jessica – presque incessantes – sont un vrai plaisir à écouter. Et quand en milieu de partie un revirement survient, c’est une fois encore très bien mis en scène, avec beaucoup de tension bien gérée. Fort Solis se suit comme un film de science-fiction en 4 épisodes qui rappelle un peu la série coréenne The Silent Sea sur certains aspects. Cependant il m’a semblé que le scénario – bien que très bien raconté – pouvait proposer quelque chose de meilleur, de plus travaillé ou de plus original – c’est à l’appréciation de chacun.

Visuellement, enfin, le jeu propose deux modes : « graphisme » et « performance » sur PS5, et si on remarque un vrai gain de fluidité en mode performance, les apports du mode « graphisme » permettent de profiter pleinement du rendu visuel magnifique – surtout en extérieur. Fort Solis est beau à regarder, et j’avoue regretter qu’il n’ai pas proposé plus d’environnements extérieurs, même si on en traverse certains. Le travail sur les expressions faciles des personnages de Fort Solis est aussi à noter. Ils ne sont pas inexpressifs comme cela est souvent le cas, mais on lit la fatigue, le doute, la colère ou l’excitation sur leur visage dans chaque message vidéo.

Fort Solis

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Fort Solis est un jeu indépendant narratif cinématographique doté d’une belle enveloppe visuelle et d’excellents doubleurs. Quelques problèmes d’ergonomie entachent la progression, mais j’ai assez hâte de voir la prochaine production du jeune studio vu la qualité de ce premier titre !

3.5
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Nouveau trailer pour Flashback 2 à l’occasion de la Gamescom
Next Un nouveau trailer pour Post Trauma

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Le mode histoire et le système d’amélioration présenté pour Infinity Strash: DRAGON QUEST The Adventure of Dai

30/08/2023
Close