FinalFantasy XII

TEST : Final Fantasy XII The Zodiac Age, Un retour ultime en Ivalice

Sublimé pour la Playstation 4

Dix ans après sa sortie, Final Fantasy XII n’a presque pas pris une ride, les juges ont gardé leur charisme et les musiques mémorables nous replongent directement au cœur de Rabanastre et de ses premières quêtes citadines. Cette version refaite et liftée pour nos écrans full HD si pas 4K est dotée de sa monture « Internationale » avec le Zodiac Job System que seuls nos amis nippons ont eu la chance de connaître.
Tandis que Square Enix continue de s’acharner sur l’épisode XV, ce retour en Ivalice est comme une période de félicité pour les nostalgiques d’un vrai J-RPG solo à l’allure tout de même un peu chapardée d’un MMO où l’on prend plaisir à découvrir le jeu, à voyager dans des décors vastes et variés quitte à s’y perdre bien souvent, mais toujours avec l’excitation de découvrir une nouvelle région.

Balthier « le premier rôle » toujours aussi cynique.

Final Fantasy XII: The Zodiac Age est-il un bon jeu ?

Adulé ou détesté, il faut se replonger en 2006 pour comprendre qu’avec sa nouvelle mécanique il a été un changement majeur pour les Final Fantasy à venir. Son développement, semé d’embûches s’est vu rallongé et reporté de deux ans, le jeu ne connaîtra jamais l’aboutissement souhaité, mais bénéficiera un peu plus d’un an après la sortie d’une version enrichie de nouveautés : International Zodiac Job System.

Et oui, on ose même la comparaison entre Darth Vader et le Juge.

A cette époque pas si lointaine au final, rappelez-vous que le système de gambit était décrié car on pouvait se permettre de laisser les personnages gérer seuls les combats pendant qu’on allait se préparer un petit en-cas. Certaines allaient même jusqu’à dire que le scénario, les villes, l’histoire et l’univers lui-même n’étaient qu’un re-pompage de Star Wars. Mettons-nous d’accord, c’est vrai que Rabanastre et sa mixitude des races ainsi que toutes sa direction artistique et même l’avenir incertain des personnages qui luttent pour préserver le royaume contre l’empire Archadien ou même les jeunes aventuriers qui rejoignent le mouvement de résistance de la Princesse, c’est vraiment très très proche de cette fameuse saga, mais tout s’éclaire lorsqu’on se souvient que l’équipe de développement s’est inspirée de pays méditerranés, de la Turquie et de l’Inde tout comme Star Wars et qu’on apprend qu’Hideo Minaba, son développeur et réalisateur artistique adjoint est un grand fan de Star Wars ! Élémentaire, mon cher… !  

Square Enix qui nous a déjà habitués à remasteriser ses jeux cultes nous livre le Final Fantasy XII de nos rêves. L’histoire reste inchangée, Final Fantasy XII se déroule toujours à Ivalice, les conflits politiques qui nous servent de trame de fond sont toujours présents, la vengeance, la piraterie,… Tout est bien là. Le joueur retrouvera avec grand plaisir son scénario complexe avec ses funestes événements agrémentés d’une sublime bande-son. Point positif, cette fois nous avons droit aux voix japonaises pour redécouvrir cette fabuleuse épopée.

De vraies fausses nouveautés

GIF FF XII

« Et donc tu disais quoi au sujet de ce nouveau système ? »

Les nouveautés pour The Zodiac Age sur Playstation 4, c’est d’enfin pouvoir découvrir sa version complète et définitive issue d’International Zodiac Job System, sorti exclusivement au japon en 2007. Tout a été remanié sauf l’histoire, on y trouve l’apparition des jobs, une des plus grandes innovations avec le système d’évolution qui consiste à choisir parmi les 12 signes du zodiaques, assignés à une classe comme par exemple archer : sagittaire, chevalier : Lion. Chaque job possède sa grille de permis sous le signe zodiacal correspondant ; de quoi affiner et spécialiser au maximum votre personnage. L’apparition de nouveaux gambits et sorts datent aussi de sa version Internationale de 2007. On remercie également d’avoir pensé au système d’accélération grâce à la touche L1 (x2 ou x4) qui nous permet de passer du mode normal au mode rapide, bien pratique lors des passages tirés en longueur.

Conclusion

Final Fantasy XII The Zodiac Age, sublimé grâce à un passage en 1080p et des voix japonaises est un bon remaster et sûrement un meilleur Final Fantasy que le XV. Cette refonte sur base de l’International Zodiac Job System assure la version ultime à laquelle nous n’avons jamais eu le plaisir de jouer en Europe. Un must pour redécouvrir l’histoire d’Ivalice et de ses protagonistes dans sa version aboutie.

Temps de lecture : environ 3 minutes

Final Fantasy XII : The Zodiac Age

  • Développeurs Square Enix
  • Type RPG
  • Support PS4
  • Sortie 11 juillet 2017
8/10
Y'a bon
  • Les voix japonaises
  • Le superbe OST dont on ne se lassera jamais.
  • Lifting du Zodiac Job System
  • L'univers vaste et varié !
Beuuuuwark
  • Vaan est toujours aussi insipide...
  • Ca reste un jeu de 2006, les nouveautés n'en sont pas réellement si l'on a déjà touché à la version Internationale.
  • TECHNIQUE
    7/10
  • ESTHÉTIQUE
    9/10
  • ERGONOMIE
    8/10
  • AUDIO
    10/10
  • CONTENU
    9/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Vadu Amka

Rédactrice et tagueuse de salle de Press.

    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre