Crawlco Block Knockers est un jeu de réflexion avec des pin-up dénudées. Oui, on va causer d’un style de jeu que je pensais avoir été relégué aux abysses du PC depuis au moins 20 ans. Mais là, nous sommes sur Switch, la console familiale du grand Nintendo ! Si on m’avait dit un jour que la PSVita se réincarnerait chez Nintendo…


Crawlco Block Knockers


Supports : PS4

Genre : Puzzle

Date de sortie : 17 décembre 2020

Editeur : Eastasiasoft

Développeur : CosmiKankei

Multijoueurs : Non


Remplacez les pin-ups par des chatons et Crawlco Block Knockers sera toujours aussi prenant et amusant


  • Un jeu comme ça sur Switch, c’est assez WTF
  • Les visuels Pin-up sont réussis
  • Les mécaniques de jeu sont très prenantes
  • On peut pas y jouer partout
  • Objectivation de la femme ? Naïveté d’autrefois ?

Push me, and then just touch me

A-t-on changé de dimension cette année ? Évoluons-nous sur un plan parallèle ? Je ne pensais Ô grand jamais voir débouler sur Switch un titre faisant la part belle à la nudité, tel les jeux un peu coquins de papa sur ordinateur dans les années 90 (je n’ai d’ailleurs jamais trouvé ceux de mon père… heureusement que ses collègues les cachaient moins bien quand on était invités chez eux, j’aurais manqué un pan de mon éducation vidéoludique).

Je ne sais par quel miracle Eastasiasoft s’est débrouillé avec la certification, mais la réalité est bien là : Crawlco Block Knockers est bien sorti sur Switch et il ne s’agit pas d’un énième jeu typé loli japonaises, amis plutôt tout droit sorti de l’ère magique des micro-ordinateur d’antan.

Le plus dur sera de déverrouiller la « Silhouette parfaite »

On va mettre les pieds dans le plat directement, puisque nous sommes en 2020. Oui il s’agit d’un jeu permettant aux joueurs de dévoiler progressivement des illustrations dénudées de jeunes femmes. Est-on dans le contenu pour adulte ? Le voyeurisme ? La beaufitude absolue ? Sans doute un peu, mais je pense ici avec la grande naïveté qui caractérisait ce type de production il y a 30 ans. Si les triple A se doivent de lisser tous les contours et être politiquement corrects à tous les niveaux, les petites productions de se type peuvent encore lâcher la bride sans déchaîner les passions. Crawlco Block Knockers s’engage juste sur le terrain des visuels de pin-up de manière frontale, sans fausse excuse ni intention malsaine.

La jauge supérieure indique le taux de remplissage de toute la zone, la zone centrale, l’illustration à débloquer

Chaque niveau commence avec une poignée de blocs sur un terrain de jeu vide. Vous devez rassembler ces blocs par groupes de trois ou plus, tout en évitant des ennemis, ou en leur envoyant les blocs sur la figure pour les détruire. Lorsque vous avez formé des groupes de trois blocs de même couleur ou que vous avez vaincu des ennemis, des parties de l’arrière-plan révèlent l’image qui se trouve derrière. Votre objectif est de découvrir une partie spécifique du plateau de jeu dans chaque niveau. Cela ne signifie pas que vous dévoilerez toute l’image à tous les coups, car il faudra de la patience et de l’organisation pour compléter toutes les cases de l’image.

Alors oui, si l’on s’arrête à l’aspect “récompense” du jeu – à savoir les visuels de plus en plus dénudés – on serait tentés de s’offusquer, mais en toute honnêteté, nous sommes bien trop préoccupés à gérer l’agencement des blocs qu’à se rincer l’oeil avec l’arrière-plan.

R2ussir un niveau ne signifie pas débloquer toute l’illustration

Les blocs apparaissent de plus en plus vite, et nos seules actions sont de pouvoir les tirer d’une case à la fois ou de les pousser jusqu’à ce qu’ils soient bloqués par un obstacle ou le bord du plateau. Il est également possible par une petite manipulation d’envoyer rapidement un bloc derrière soi. Si l’on garde la gestion des ennemis (l’option est désactivable), ces derniers permettent bien de découvrir une partie de l’image à l’endroit où ils sont détruits, mais ils nous obligent à les éviter, chercher à les supprimer et à esquiver leurs attaques. Révéler l’image complète de la demoiselle ne sera pas de tout repos, car vous pouvez terminer un niveau sans parvenir à découvrir toutes les cases du dessins, et vous ne débloquerez donc pas l’illustration dans la galerie. Autant vous prévenir tout de suite : si votre intention est simplement de vous rincer l’oeil (sur des illustrations très typées cartoons 80’s, il faut le préciser), il faudra faire preuve de dextérité lors des phases de gameplay.

Chaque « silhouette parfaite » déverrouille ‘l’illustration dans la galerie

Quand je teste un jeu de ce type, je me pose toujours la question de savoir si le titre fonctionne toujours une fois privé de sa partie coquine. Et bien dans le cas de Crawlco Block Knockers, force est de constater que c’est le cas. Remplacez les pin-ups par des chatons et il sera toujours aussi prenant et amusant. Vendu moins de 9€, il reste très raisonnable pour ce type de jeu de puzzle et vous prendrez certainement du plaisir à parcourir les niveaux et vaincre les boss dans des puzzles amusants.

Crawlco Block Knockers

Titiks

L’avis de Titiks sur Switch

En bref

On vous déconseille tout de même d’y jouer dans les transports, mais Crawlco Block Knockers est parfait comme petite pause entre deux gros jeux ou quand vous avez quelques minutes à tuer.

3
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : Iris.Fall – Avec amour
Next La XBox Series se dote d’une manette Pulse Red

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Path of Exile, c’est finalement pour le 26 mars sur PlayStation 4

13/03/2019
Close