Sorti il y a tout juste une semaine, One Piece : Burning Blood est un jeu de combat en cell-shading adapté du manga éponyme de Eiichiro Oda. Edité par Bandai Namco et développé par Spike Chunsoft, ceux qui ont aussi travaillé sur J-stars Victory VS +, un cross-over qui rassemble des personnages de mangas issus du Weekly Shōnen Jump.
Disponible au japon depuis le 21 Avril, il n’aura fallu qu’un petit mois et demi pour qu’il arrive dans nos contrées.
A Marineford ca ne rigole pas !
A Marineford ca ne rigole pas !

Hisse et ho, moi je vous dis !

Red Hawk !
Red Hawk !

Commençons en mettant les pieds directement dans le plat, One Piece : Burning Blood, ne s’adresse clairement pas aux néophytes. Je vais cependant m’attarder quelques instants pour restituer le contexte du jeu, car l’aventure débute à l’arc de Marineford, qui est le quatorzième de la série animée. Ainsi, Monkey D. Luffy, le protagoniste principal souhaite sauver son frère Ace et tout cela au beau milieu d’un escadron de navires de guerre et d’un fort opposant pirate et soldat de la marine. D’ailleurs le mode histoire est entrecoupé d’images fixes issues de l’anime et de cinématiques avec un joli tramage pour-faire-comme-dans-le-manga et le doublage est en japonais.

Et c’est quand même bien cool ! Tout ceci vous permettra donc de découvrir la mécanique du jeu et vous forger aux combos. Ce premier mode se grignote en à peine 4 à 5 heures mais fort heureusement, un tas d’autres possibilités
s’offre au joueur : le combat libre, le mode Versus Prime, les combats en ligne, la collection et puis le mode capture de drapeau. On notera qu’il est possible de former sa propre flotte avec une quarantaine de personnages jouables et une soixantaine de soutien.

Un homme à la mer !

Le système de combat, parlons-en. Après s’être perdu dans le mode histoire, surtout si vous n’avez pas suivi les arcs précédents, il est temps de vous perdre dans les arènes, où l’on passe parfois son temps à courir pour aller chercher son adversaire et le matraquer comme il se doit. Alors oui, ça pogote pas mal et la prise en main se fait assez simplement, en mitraillant les touches pour réaliser l’un ou l’autre combo. Il est même possible de passer en mode «éveil» grâce à une jauge qui se remplit au fur et à mesure des coups.
J'ai un petit côté pyromane depuis quelques jours... J'en cherche encore la cause
J’ai un petit côté pyromane depuis quelques jours… J’en cherche encore la cause

Mais la tactique, quant à elle, a dû couler quelque part dans cet océan de pagaille. One Piece : Burning Blood détient tout de même une petite part d’originalité avec des combats en équipe, jusqu’à trois, switchables à tout moment. Et là, c’est la fête pour sa rétine ! Car même si on a droit à quelques problèmes de caméra et d’arbres ou de rochers venus s’immiscer dans notre champ de vision lors d’une castagne rocambolesque, Il faut bien reconnaître que Burning Blood est hyper fidèle à l’anime vis-à-vis des techniques utilisées et de l’animation des différents personnages et ce n’est pas plus mal !

Conclusion

Si vous n’avez jamais regardé l’anime ou lu le manga, ce jeu ne s’adresse clairement pas au new-challenger que vous êtes. Et vous risquez d’être vite largués en plus d’avoir du mal à suivre cette courte histoire. Les grands fans de la saga, seront quant à eux peut-être comblés par le soupçon de fan-service et de vêtements qui se déchirent. En tout cas, il n’en est pas moins qu’il reste un bon petit jeu de combat distrayant, surtout avec des potes et une bonne pizza !

One Piece : Burning Blood

  • Développeurs Bandaï Namco
  • Type Combats caoutchouteux
  • Support PS4, PC, XBox One, PSVita
  • Sortie 03 Juin 2016

Y’a bon!

  • Fidèle au manga
  • Le nombres de personnages jouables et en soutien
  • Très coloré et dynamique
  • Prise en main facile

Beuargh!

  • Mode histoire trop court
  • Problèmes de collision de caméra dans les décors
  • Arènes trop vastes et trop vides…Les néophytes sont oubliés
Show Full Content

About Author View Posts

Vadu Amka

Rédactrice et tagueuse de salle de Press.

Previous Injustice 2 : la première vidéo de gameplay
Next Berserk se met au musô

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : My Time At Sandrock – Une Aventure à ne pas Manquer

08/11/2023
Close