Fidèle aux traditions, Nintendo a boudé les communiqués de presse, les trailers et autres rituels médiatiques, et a balancé un grand nombre d’images et d’infos sur son Bayonetta 2 au travers d’un Nintendo Direct spécialement consacré au jeu. « C’est normal, y’a deux jeux par an sur Wii U alors faut bien les mettre en valeur ! » diront certains, « En même temps ce jeu ça va être une grosse branlée, et en exclu en plus, faut bien le vendre ! » diront d’autres. Mais prenons le temps de débriefer ce sulfureux Nintendo Direct, au calme avec un bon verre de lait.

« L’action continuellement à son apogée ». C’est en ces termes que Yusuke Hashimoto, directeur exécutif du jeu, a introduit Bayonetta 2. Une formule tout aussi aguicheuse que l’héroïne principale, n’est-il pas ? Bayonetta 2, suite directe du premier volet de la série du même nom, est un beat’em all ultra-nerveux fortement inspiré par la culture japonaise. Du Platinum Games dans le texte, en somme.

Bayonetta revient ainsi au sommet de sa (ses) forme(s) pour un jeu exclusif à la console (Nintendo ayant financé la création du jeu); fait étrange, étant donné que le premier opus n’était sorti que sur Xbox 360 et Playstation 3. En proposant ainsi Bayonetta sur sa seule Wii U, Nintendo espère raviver à sa cause de nombreux gamers tout en variant un peu plus sa palette de jeux (d’autant plus que le jeu sortira quelques semaines après Hyrule Warriors, autre beat’em all prometteur, et quelques semaines avant Super Smash Bros. for Wii U, dont on ne présente plus le potentiel bordélique).

Dans cette nouvelle itération, Bayo (permettez qu’on l’appelle Bayo ? C’est une amie) se rend en Enfer pour sauver son amie Jeanne, dont l’esprit a été aspiré. Elle y affrontera bien sûr de nombreux anges se frayant en travers de son chemin, ainsi que des hordes de démons démoniaco-démoniaques. Les images du jeu diffusées dans le Direct sont superbes, tant d’un point de vue graphique qu’artistique. Celles-ci nous montrent, appuyées par les sages paroles de Hashimoto, des types d’ennemis très nombreux, et beaucoup plus variés qu’on ne pourrait le penser.

bayonetta-2-wii-u-wiiu-1409903634-087

Bien sûr, Bayo dispose de sa propre palette de coups. Les combos sont au cœur du jeu (comme dans tout beat’em all qui se respecte, si vous avez déjà joué à Devil May Cry vous saisissez l’idée), et les armes seront légion : des pistolets, des flèches, des fouets, des épées… Un arsenal aussi complet que coloré, donc. En outre, la sorcière dispose d’attaques spéciales qui rendront les combats beaucoup plus intenses et stratégiques. Prenons pour exemple l’Envoûtement, coup extrêmement difficile à placer mais Ô combien jouissif : pour peu que vous placiez une esquive au dernier moment (mais vraiment au dernier moment), le temps autour de vous sera ralenti, et vos ennemis par la même occasion. Vous le sentez venir, le BAM-BAM-BAMBAMBAM-BAMBAM-BAM ? C’est normal, c’est à peu près ce qu’il se passera à ce moment-là, avec une adrénaline dans vos yeux à nulle autre pareil, et des doigts ruisselants de frénésie sur le GamePad.

Le GamePad, justement, permettra une toute autre approche du jeu, puisque les combats seront directement exécutables avec l’écran tactile. Les combos prendront aussi une autre tournure, permettant à un public non-initié de s’essayer au jeu. Pour autant, le jeu ne semble pas simplifié à l’extrême, ce dont on pouvait se méfier étant donné la volonté qu’a Nintendo de toujours vouloir rendre ses jeux accessibles à tous. Ici, que nenni, un mode coopératif en ligne nommé Double Apothéose, étant carrément mis en place ! Dans ce mode, vous pourrez « miser » un certain nombre de Halos (la monnaie du jeu) ; plus votre mise sera importante, plus les adversaires seront durs à éliminer…et plus vous gagnerez de Halos en cas de victoire !

bayonetta-2-wii-u-wiiu-1409903634-094

Alléchant, n’est-il pas ? Sans révolutionner sa formule, Bayonetta 2 semble efficace, bien pensé, et surtout réussi. Nintendo oblige, le jeu propose une forte rejouabilité, notamment dans le mode Histoire, dont les niveaux abriteront des salles secrètes au challenge relativement relevé, permettant aux plus coriaces d’entre vous de repousser leurs limites jusqu’à atteindre la médaille Pure Platinum.

Puisque le quota de spoiler autorisés est quasiment atteint, permettez-nous de vous dévoiler une dernière info assez plaisante : vous pourrez jouer avec de nombreux costumes, et notamment…des costumes Nintendo ! Des costumes Peach ou Fox pourront ainsi être débloqués via un achat dans la boutique (avec la monnaie du jeu, évidemment), et certains ennemis vous laisseront même quelques rubis en mourant, comme à Hyrule !

Bref, on commence à avoir bien hâte. Le jeu sortira –cela a été annoncé dans le Nintendo Direct- le 24 Octobre, dans trois versions : standard (Bayonetta 2 uniquement), une version spéciale contenant les deux jeux (Bayo 1 et 2), et une édition Livre des anges, comprenant les deux jeux ainsi qu’un artbook (exclusif à l’Europe). Une chose est sûre : ça risque de chauffer comme un bon BBQ ! On vous quitte avec un gros trailer sauce pimentée, qui vaudra probablement mieux qu’un milliard de mots !

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Hatoful Boyfriend libère son trailer d’envol
Next Theatrhythm Final Fantasy Curtain Call sort sa démo

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

L’arrivée de la collection ultime Annapurna Interactive sur PS4 est imminente

17/02/2021
Close