Atari a annoncé qomp2suite créative du classique Pong. (d’où le nom un peu bizarre). Le futur jeu pose la question n peu méta de ce qu’il se passerait si la balle de Pong décidait de fuir l’écran de jeu. Une réponse simple s’impose : une incursion audacieuse dans le monde de la liberté !

Prévu sur PC, consoles et mobile en 2024qomp2 capture la simplicité de Pong en ne proposant au joueur que deux boutons pour se frayer un chemin dans une série de niveaux labyrinthiques pas si simples à franchir. Dans la peau de la balle renégate en fuite, les joueurs joueront de ping et de pong pour affronter le monde dangereux et minimaliste de qomp2Une épopée rythmée par de nombreux ennemis et boss à travers 30 niveaux corsés répartis dans quatre mondes. 

Suivant les rebonds du jeu indé qomp premier du nom, sorti en 2021, qomp2 reprend ses bases et introduit de nouvelles mécaniques de jeu en proposant une histoire sur l’identité et l’acceptation de soi. Fruit d’une équipe de quatre personnes emmenée par Stuffed Wombat, un game designer spécialisé dans les jeux expérimentaux, qomp a été salué pour sa simplicité, sa brièveté, son esthétique dépouillée et son game design astucieux. Pour qomp2, Atari s’est associé avec l’un de ses studios de jeu préféré : Graphite Lab. Basée à St. Louis, l’entreprise est déjà à l’origine de titres Atari tels que Kombinera, Mr. Run and Jump et le futur Rollercoaster Tycoon Adventures Deluxe

qomp2 reste fidèle à ses racines indés tout en proposant de nouveaux types de puzzles et d’ennemis et une nouvelle mécanique de jeu innovante : un second bouton ! En plus du bouton originel, qui modifie la trajectoire de la balle de 45 degrés, ce nouveau bouton la fait repartir en arrière avec un dash. A l’aide de ces deux simples mouvements, les joueurs pourront faire chauffer leurs méninges en résolvant les puzzles opposés par l’environnement et déjouer ses pièges pour atteindre le niveau suivant.

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de me raconter une bonne histoire. Touch-à-tout invétéré (mais surtout de bonnes aventures qui savent me surprendre) et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de ma jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous L’aventure narrative douce-amère OPUS: Prism Peak se dévoile dans un nouveau teaser
Next Foamstar – Aperçu Gamescom 2023

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test: Resident Evil : Resistance – Une résistance pas si musclée

11/04/2020
Close