Habitat

  • Développeurs 4gency
  • Editeurs Versus Evil
  • Type Sandbox spatial
  • Support PC
  • Sortie 08/07/2014 (alpha)

Dans le même genre :

  • N’importe quel sandbox

Habitat

Habitat a suscité la curiosité depuis le début de son accès anticipé sur Steam, début juillet. Est-ce que le soft  a de quoi combler les joueurs férus daventure spatiale ? Eh bien pas vraiment…

Habitat screenshot 01La Terre telle qu’on la connait n’est plus. Des nanites en ont pris le contrôle et ont expulsé les humains. Ces derniers ont trouvé un refuge tout proche : l’orbite de la Terre. Là, les exilés vont devoir se débrouiller en recyclant les déchets de l’ancienne Terre afin de survivre dans le vide spatial.

 Legoland here I come!

Habitat, fruit d’une campagne Kickstarter réussie, a débarqué il y a peu en accès anticipé sur Steam. Le soft nous plonge donc dans l’immensité de lespace, aux abords de notre bonne vieille planète bleue.  Après un écran qui nous décrit l’histoire et quelques touches utiles, le joueur est directement plongé dans le vif du sujet.

Vous contrôlez donc une navette ainsi que quelques ingénieurs. Votre but sera d’assembler un vaisseau plus puissant en vous servant des débris qui flotte tout autour de vous. Et autant dire quils sont nombreux et variés : missiles nucléaires, locomotive, grande roue de fête foraine, laser, scie circulaire géante, T-Rex cracheur de feu (!) ou encore  la tête de la statue de la Liberté (équipée d’un oeil laser svp !).Pour assembler ces débris, il suffit de cliquer sur l’un de vos ingénieurs afin qu’il aille le chercher. Chaque déchet  comprend plusieurs « joints » vous permettant d’orienter votre nouvelle pièce de vaisseau comme il vous plaira. Attention toutefois : pour enclencher les capacités de certaines pièces, il vous faudra les orienter dans le bon sens et dépenser des ressources et . Ces dernières sont générées automatiquement par votre navette de base et sont au nombre de 3 : électricité, fuel et omni.

L’électricité permet d’allumer certains dispositifs dits « électriques » (scie circulaire, laser,etc) tandis que le fuel servira pour l’allumage de vos propulseurs ou tout débris basé sur le feu. Quant à l’omni, c’est une ressource un peu « fourre-tout » : elle vous servira aussi bien pour générer d’autres ingénieurs, renforcer les liens entre les différents débris de votre vaisseau ou encore permettre de stopper net votre navette.

Si le concept d’Habitat est alléchant et donnera l’eau à la bouche aux amateurs de sandbox et de lego, ces derniers déchanteront rapidement une fois dans le vif du sujet. Car si Habitat propose une idée de départ sympathique, il seHabitat screenshot 03 vautre dans son exécution. En effet, le soft n’est pas des plus « user friendly ».  Le joueur est directement plongé dans le bain, sans explications ou presque et doit donc y aller en tâtonnant. L’aspect découverte est mis en avant et en pareille occasion, on s’écrierait « tant mieux », si les contrôles n’étaient pas aussi poussifs et mal fichus.

Pour commencer, pensez à configurer votre clavier en qwerty. En effet, les options sont des plus minimalistes et vous n’aurez aucun moyen de configurer les touches comme bon vous semble. Ca sera donc qwerty ou une crise de nerf.

On passera aussi sur l’aspect poussif du soft. Habitat utilise un moteur physique qui met l’accent sur l’inertie et les « vraies » conditions spatiales. Evidemment, cela rend la prise en main de votre embarcation des plus ardues. Il faudra jouer des propulseurs avec délicatesse sous peine de vite se retrouver en train de faire la toupie dans l’espace, votre navette donnant l’impression d’une vraie brique volante. Cette tâche et celle de l’assemblage ne seront pas facilitées par de grosses imprécisions dans la sélection de chaque élément. Il faudra parfois s’y reprendre à plusieurs reprises pour sélectionner ce que l’on souhaite à l’écran. Et on ne vous parlera pas des combats, qui consistent surtout à orienter son vaisseau en priant pour qu’il garde le cap afin que les armes touchent quelque chose.

Habitat screenshot 05Qui dit accès anticipé, dit bugs en tout genre et on en croisera quelques-uns comme le pathfinding des ingénieurs parfois aberrant , le vaisseau qui se disloque sans raison apparente, un système de collision capricieux,etc… Alors oui, on pourrait nous répondre que tous ces défauts sont logiques. Après tout, nous sommes en accès anticipé et le soft n’est pas encore « fini ». Le souci est que pour profiter dHabitat, il vous faudra débourser 15 euros. Oui 15 boules ! Pour un soft en alpha, l’addition est plutôt salée et illustre le problème de l’accès anticipé : payer des sommes parfois élevées pour un soft pas fini (sans garantie qu’il le soit un jour). Et quand on sait ce que l’on peut avoir sur Steam pour 15 euros, autant dire qu’on a limpression tenace de s’être fait entuber.

Y’a bon!

  • Concept de base intéressant
  • Graphismes fonctionnels

Beuargh!

  • Pas « User friendly » pour un sous
  • Contrôles poussifs et imprécis
  • Bugs divers
  • Le prix excessif!

L’info en +

Ole Kirk Christiansen (né le 7 avril 1891 à Fliskov – mort le 11 mars 1958) était le fils d’une famille d’agriculteurs pauvres du Jutland dans l’ouest du Danemark. Né à Fliskov, il a été formé en tant que menuisier et a commencé à fabriquer des jouets en bois en 1932 pour gagner sa vie, après avoir perdu son emploi. Ensuite, il a fait des versions miniatures de maisons et de meubles, il a travaillé en tant que charpentier, cependant en 1947, il s’est engagé dans l’utilisation des matières plastiques. En 1949, il avait produit plus de 200 jouets en plastique et en bois.

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Playstation : Optimus Prime fête les 20ans de la PS1
Next Hatsune Miku: Project DIVA F 2nd sous-titré en anglais

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : Gran Turismo 7 – La licence de Polyphony en grande forme !

02/03/2022
Close