E3 2016 – La conférence de Sony se fait résumer

La dernière danse de l'E3 2016

Sony a fermé le bal des conférences E3 2016 d’une fort belle manière avec une conférence justement rythmée – et c’est assez rare pour être souligné. Très peu de blabla et beaucoup de trailers. Voici ce qu’il ne fallait pas louper.

Kratos is back. C’est avec le nouveau God of War – sobrement intitulé God of War – que Sony démarre les hostilités avec un orchestre sur place offrant une belle performance de la BO, quoiqu’un peu longue pour une conférence de jeu vidéo. L’occasion de rencontrer un Kratos plus âgé en train de chasser au calme avec son fiston dans des contrées nordiques. C’est joli, ça se tatanne violemment, mais on n’en saura pas beaucoup plus, si ce n’est que la caméra est bien plus proche de notre bourru préféré que dans ses aventures grecques.

Bend Studio est ensuite venu montré Days Gone dans un trailer tout en CGI. L’ambiance à la The Last of Us sauce loubards/motards est plutôt cool. Encore une fois, on n’en sait pas beaucoup plus après cette présentation.

Tiens, revoilà The Last Guardian. Et avec une date de sortie. OUI UNE DATE DE SORTIE. Le jeu sortira officiellement le 25 octobre 2016. C’est dingue, non ? Et cerise sur le gâteau, si le jeu ne semble pas casser techniquement 3 pattes à un canard, il nous révèle cependant un info de poids : La bestiole ailée ne sera pas la seule du jeu. Comment ça « vous vous en foutez, depuis le temps » ?

Le fraîchement reporté Horizon: Zero Dawn s’exhibe ensuite avec du gameplay dans lequel on fait de la bagarre contre du robot dino. L’open world a l’air vaste et chatoyant. On a même aperçu des dialogues à choix multiples et des nombreuses possibilités de gameplay pour mettre à mal les créatures mécaniques, chacune pouvant visiblement être analysée avant l’affrontement pour déceler un point faible. C’est beau, ça bouge bien et les affrontements promettent d’être épiques.

Sans laisser de temps de mort, ça enquille sur Detroit Become Human, le prochain Quantic Dream. Comme dans leurs précédentes productions, il y aura de nombreux choix et dilemmes qui parsèmeront l’aventure.

Exit Kara, dites bonjour à Connor, un enquêteur androïde faisant penser à Norman Jayden (Heavy Rain) devant résoudre des enquêtes de la manière la plus efficace possible. Le trailer montre une situation plus que tendue entre l’enquêteur et un robot défaillant prenant une petite fille en otage. Moultes issues sont possibles à cette confrontation suivant les choix opérés, dans la grande tradition des jeux Quantic Dream, sur fond de malaise entre l’humanité et leur Androïdes, qui se mettent à se poser des questions existentielles. Des choix cornéliens en perspective…

Non, ce n’est pas P.T. qui est revenu d’entre les morts. Mais bel et bien Resident Evil 7 ou Resident EVII comme le laisse suggérer le trailer. Les joueurs voulaient un retour aux sources de la flippe, ils semblent avoir été entendu. C’est prévu pour le 24 janvier 2017 et une démo est d’ores et déjà disponible sur le PSN si vous êtes membres du PS+ – Nan mais vous êtes certains que ce n’est P.T. en fait ? On vous en parle dès que possible.

Visiblement entièrement compatible avec le casque VR de Sony, le titre semble bien glauque et sale, bien que techniquement pas folichon (ceci expliquant peut-être cela). C’est tout le mal qu’on souhaite à la franchise : revenir à plus de flippe et moins de muscles.

Petit point VR : le casque de Sony, le PlayStation VR, arrivera le 13 octobre prochain chez Obama et coûtera 399 dollars. 50 jeux devraient être disponibles d’ici la fin de l’année. Pêle-mêle, on a eu Farpoint, un jeu d’exploration sur mars, Star Wars Battlefront: X-Wing VR Missions et Batman Arkham VR dont on ne voit rien du tout.

Et là, BIM : Final Fantasy XV VR. Encore une fois, les promesses sont floues. Ce qui est certain, c’est que vous jouerez Prompto, le blondinet du groupe, qui pourra faire pan pan sur les vilains et mater les boobs de Cindy en VR.

Sony a ensuite enchaîné avec du Call of Duty Infinite Warfare et ses fusillades dans l’espace et ses grappins. C’est dynamique, en apesanteur, ça doit être vomitif en VR et ça pète de partout : bref, c’est du Call Of.

Super nouvelle : Crash Bandicoot 1, 2 et 3 reviendront dans des remasters sur PS4. Evidemment, aucune date à se mettre sous la dent. En attendant, Crash sera disponible dans le prochain Skylanders. Quoi ? Vous attendiez un nouvel opus original, pensant que le clin d’oeil d’Uncharted 4 était un teaser ? Mais vous êtes naïfs… C’était le « Akward Moment » de la conférence, et on aurait pu avoir bien pire (« Riiiiidge Raceeeeer« ).

Lego Star wars Episode VII se rappelle à nos bons souvenirs, le temps d’un trailer. C’est Lego, c’est Star Wars, c’est rigolo… que dire de plus ? Bis Repetita.

Autre grosse surprise, Kojima dégoulinant de swag déboule sur scène pour présenter les premières bribes de son nouveau projet. Se délectant des larmes de Konami, le bougre balance au calme Death Stranding, un jeu dans lequel on retrouve à nouveau Norman Reedus (The Walking Dead). On ne sait pas grand chose du titre, mais l’ambiance est clairement dans la place et suintante de… pétrole ?

Insomniac Games (Spyro, Ratchet & Clank) bosse sur un jeu Spiderman exclusif à la PS4. Spidey virevolte partout et fait de la bagarre dans des environnements plutôt jolis. Ça augure du bon. Aucune fenêtre de lancement, mais on imagine que ça sortira peu ou prou en même temps que le film en juillet 2017.

Et pour terminer, Sony ressort Days Gone, le deuxième jeu de la conférence, pour montrer du gameplay cette fois-ci. Et les fusillades qui s’enchaînent sont moins sexy que le premier trailer qui posait l’ambiance avec classe. Néanmoins, on remarque que les zombies affluent par centaines, qu’ils ont l’air cons comme des balais (voir à 4:05 dans la vidéo) et que notre héros n’est pas un tendre. On sent que Last of Us est passé par là.

Que dire au final ?

Sony nous a sorti le grand jeu avec un modèle de conférence en matière de rythme. 1h30 de trailer, un tout petit peu de blabla se centrant sur l’essentiel (« Nous sommes les meilleurs » « On vous aime » « Vous êtes 40 millions à jouer avec nous » etc…). Peu de grosse surprise, on s’attendait à presque tout – sauf à Spiderman et à Days Gone – on a eu un Kratos barbu et papa poule, la rousse Aloy nous a refait une démonstration de ses capacité dans Horizon Zero Dawn et ça tabasse toujours autant, RE7 a bien été annoncé et ça augure du meilleur pour une fois (mais prudence), Kojima avance main dans la main avec Sony et Norman Reedus pour un machin glauque et sûrement philosophique, The Last Guardian (of Vaporware) arrive enfin, Quantic Dream nous promet toujours autant d’émotion à travers une machine, et le PSVR doit encore faire des efforts pour nous convaincre de son achat.

Commentaires Facebook
Catégories
ActusHotPxl
Mr Scintillant

Ami des équidés, étant à la bourre sur son test de Mass Effect Andromeda et se perdant sur Zelda : BOTW
Autres articles jeux vidéo
Dernier podcast: JV

Dans le même genre