Tuto DIY – Comment créer un Twin Stick Arcade

Un double Joystick de bobo couleur bois façon look-industriel, et le tout pour moins de 50€ (enfin si vous avez des outils)

Hello les Pxl! C’est Bery. Aujourd’hui je vais vous expliquer étape par étape comment faire un Twin stick arcade (deux joysticks en coop local) pour PC qui sent bon la cire d’abeille et la térébenthine.

La liste des courses:

  • Une planche chez Brico (enfin où vous voulez, mais moi je l’ai acheté chez là bas). Elle faisait 1m80 par 37cm avec une épaisseur de 2 cm, 100% massif en sapin – 15€
  • Un kit arcade. Moi j’ai acheté celui là pour 30.5€ pendant les soldes via https://fr.aliexpress.com/item/XCSOURCE-2-Players-Zero-Delay-Arcade-Game-USB-Encoder-PC-Joystick-DIY-Kit-for-Mame-Jamma/32722138509.html?spm=2114.13010608.0.0.5nmXCq
  • Des mèches spéciales (forets de Forstner ou mèches plates. Personnellement, j’ai utilisé les mèches plates) pour faire des trous de 22 et 28mm entre 5 et 15€
  • Il faut être équipé au préalable d’une perceuse, visseuse, des étaux, des vis d’au moins 40mm et des vis de maximum 20 mm. Dans mon cas, j’ai recoupé ma planche avec une scie circulaire dans le sens de la longueur, et avec une scie sauteuse dans le sens de la largeur. Du papier de verre (genre 80 ou 120, pour faire de belle finition.) De la cire ou ce que vous voulez pour traiter et protéger votre bois.

 

1- Les découpes (1h à 1h30)

Pour accueillir les sticks il va falloir faire un coffre. Un peu comme un mini cercueil (que vois-je? que vois-je? du bleu-du rouge-du vert !).
Pour se faire, tout va dépendre de votre planche. Moi j’ai fais un coffre de 86cm de long par 30cm de large sur 11cm de haut.

Tout d’abord vous devez couper deux planches de 86cm qui constitueront le dessus et le dessousDans le sens de la longueur, j’ai récupéré deux morceaux de 86 x 7 cm qui serviront pour le devant et l’arrière du coffre. Puis j’ai recoupé deux plus petits morceaux de 30 x 7 cm, qui elles seront misent sur les côtés une fois taillées.
Donc en tout, vous avez un « rectangle » composé de 6 morceaux de planche.
Jusque là, tout va bien. Mais courage, car découper du bois c’est long. Il faudra prendre son temps et surtout faire ça dehors, parce que ça va vraiment tout saloper dans les 2 mètres à la ronde!

 

2- L’assemblage (30 à 45 min)

J’ai tout assemblé avec des vis Spax de 45mm de long. C’est un poil long, mais c’était nécessaire. Comme ma planche était en sapin, j’ai du tout pré-percer avec un petite mèche à bois avant de visser, sinon le bois aurait éclaté.
Une fois le caisson assemblé, passez un petit coup de papier de verre. C’est pas cher, ça lissera le bois et le rendra bien propre avant de le traiter. Et puis après tout, l’huile de coude ça ne coûte pas très cher non plus.

 

3- La préparation du gabarit (15 à 20 min)

J’ai toujours été fan de l’Astro City de SEGA. Du coup j’ai cherché le gabarit des boutonset …j’ai trouvé ceci.

 

sj@jx cy-1121

Une fois imprimée en taille réelle sur une feuille A4, j’ai scotché celle-ci avec de la bande « cache peinture » sur mon plateau (comme ça aucune traces de colle horribles sur mon bois, au décollage du papier collant). Je ne savais pas trop comment m’y prendre, alors j’ai improvisé. Avec une vis, j’ai marqué chaque centre des boutons, assez fort pour pouvoir ainsi par la suite passer l’embout de ma mèche plate. Ça a plutôt bien fonctionné!
Pour select et start j’ai improvisé aussi, mais je ne voulais pas les mettre ailleurs que sur le panel principal car certains jeux ou vieilles consoles demandent d’appuyer assez souvent dessus. Je  ne voulais donc pas m’embêter à passer la main sur le côté ou au devant du coffre… C’est pourquoi j’ai décidé de les mettre au centre, à équidistance des contrôles.

 

On colle…

on pré-perce…

on enlève les gabarits…

et on prépare les boutons.

 

4- Perçage des trous (45 min à 1h)

Fixer sur une perceuse qui tourne assez vite (pas une visseuse-dévisseuse, vous risquez d’aller trop lentement) une mèche plate de 38mm pour les gros boutons puis une de 22mm pour les sticks et les boutons select & start. Allez-y franchement, et vous verrez apparaître un à un les trous. Quand vous aurez fini de percer, ne remontez pas tout de suite, laissez finir les rotations dans le vide sans que la mèche touche les parois, ça évitera de gâcher tout votre beau travail fait en amont.

Une fois les 16 boutons de 28mm, les 2 joysticks et les 4 boutons start+select de 22mm percés, passez un bon coup de râpe si vous en avez une sous la main, pour élargir légèrement les trous. Ça vous évitera de bloquer vos boutons… A l’inverse si vous n’en n’avez pas, vous pouvez toujours rouler en « tube » du papier de verre de 60 ou 80 et gratter vos ouvertures.

 

Mèches plates STANLEY

Maintenir le tout avec des étaux

5- Traitement du bois (20 min)

Pour ce projet, j’ai choisi de garder mon bois massif, ça donne peut-être une touche bobo-hypster, mais rien à faire, j’adore le bois massif! C’est indémodable et ça va avec tout.
Dans mon cas, je n’avais plus assez de vernis transparent mat, du coup j’ai juste passé une couche de cire qui contient également de la térébenthine. Ça sent bon comme chez mémé. J’en ai également profité pour tout bien remettre de niveau en ponçant avec du papier de verre avant de passer la cire.

6- Placement des boutons et câblage (1h)

Pour que les boutons passent plus facilement (SANS trop forcer), n’hésitez pas à passer encore et encore de coup de râpe ou de papier de verre. Une fois le bouton enfoncé, vérifiez qu’il fait de jolis « clics-clics » et qu’il ne reste pas bloqué. Si ce n’est pas le cas, c’est que le diamètre des trous n’est pas assez large et donc il va y avoir une compression autour du bouton dans sa remontée. Recommencez l’opération (celle du ponçage) jusqu’à ce que vos boutons passent parfaitement.
Attention, il faut que ça force, mais pas trop quand même!

 

Boutons Start et Select dans leurs trous respectifs

 

 

Ensuite place au cablâge !!

 

 

 

 

Ce kit était pas mal comparé à d’autres déjà posés, car chaque bouton a une masse distincte (ça évite les guirlandes de câbles). Mais ces boulets de chinois ont zappé la notice… Du coup j’ai dû me taper le test des PIN une par une (un peu comme une nympho).
Si vous tombez vous aussi sur la game board controller « [email protected] cy-1121« , je n’ai RIEN trouvé sur le net. Voici donc un petit schéma personnel, rien que pour vous:

 

Au final ce fut plus complexe que la normale, tout simplement car le format de mon twin stick n’étant pas conventionnel, les câbles étaient souvent trop courts. J’ai dû en rallonger une dizaine.. et ça c’est pas cool. Il faut insérer la masse à gauche et le fil rouge à droite (quand les deux petites pattes des boutons se trouvent vers le bas).

 

 

Pour les sticks je me suis servis de ce schéma:

 

 

Et voilà! Le tour est joué, vous pouvez maintenant lancer un émulateur ou même Romstation pour vous amusez en couple ou avec vos potes en coop des jeux arcades! D’ailleurs, on se fera bientôt un petit top 25 des jeux Arcade à se faire à deux ou plus.

 

Tadam !

Le câblage

 

 

 

Commentaires Facebook
Catégories
Dossierstous nos textes
bery

Rédac Chef BBQ | Journaleux JV PC (steam: berychon), 3DS et WiiU (ID Nintendo: Berychon) et PS4 (psn: berymuch)| Animateurs de nombreux live sur notre chaîne: https://www.twitch.tv/pxlbbqtv/ | Machine à idées saugrenues

Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre