Call of Duty : Noriega n’aura pas son procès

Il fallait s’en douter: la plainte de l’ancien dictateur panaméen contre Activision n’aboutira pas à un procès. En effet, Noriega avait porté plainte contre l’éditeur de Call of Duty...

Il fallait s’en douter: la plainte de l’ancien dictateur panaméen contre Activision n’aboutira pas à un procès. En effet, Noriega avait porté plainte contre l’éditeur de Call of Duty pour « utilisation abusive de son image » dans Call of duty Black Ops 2. L’ex-dictateur apparaissait lors de 2 missions, dont l’une d’elle où il était dépeint comme un « meurtrier, kidnappeur et ennemi d’état ». De son côté, Activision ne s’en faisait pas plus que ça vu qu’il avait engagé comme défenseur  Rudy Giuliani, l’ancien maire de New-York en poste lors notamment des tragédies du 11 septembre 2001.

Giuliani et Activison sont bien sûr très satisfait de cette victoire qui selon eux « est également une victoire pour tous les artistes et le monde du divertissement« . En imaginant que Noriega eu obtenu son procès, cela aurait été la portes ouvertes à toutes les fenêtres  et d’autres figures historiques (ou non) auraient peut-être emboités le pas au dictateur panaméen. Rappelons-nous que Lindsay Lohan avait porté une plainte similaire à l’encontre de Rockstar et GTA V pour utilisation illégale de son image. Que voulez-vous, ils sont très friands de plaintes et de procès aux USA.

 

Commentaires Facebook
Catégories
Actus jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre