Il fallait s’en douter: la plainte de l’ancien dictateur panaméen contre Activision n’aboutira pas à un procès. En effet, Noriega avait porté plainte contre l’éditeur de Call of Duty pour “utilisation abusive de son image” dans Call of duty Black Ops 2. L’ex-dictateur apparaissait lors de 2 missions, dont l’une d’elle où il était dépeint comme un “meurtrier, kidnappeur et ennemi d’état”. De son côté, Activision ne s’en faisait pas plus que ça vu qu’il avait engagé comme défenseur  Rudy Giuliani, l’ancien maire de New-York en poste lors notamment des tragédies du 11 septembre 2001.

Giuliani et Activison sont bien sûr très satisfait de cette victoire qui selon eux “est également une victoire pour tous les artistes et le monde du divertissement“. En imaginant que Noriega eu obtenu son procès, cela aurait été la portes ouvertes à toutes les fenêtres  et d’autres figures historiques (ou non) auraient peut-être emboités le pas au dictateur panaméen. Rappelons-nous que Lindsay Lohan avait porté une plainte similaire à l’encontre de Rockstar et GTA V pour utilisation illégale de son image. Que voulez-vous, ils sont très friands de plaintes et de procès aux USA.

 

Montrer le reste de l'article
Précédent Twitch : vous êtes sexy mais restez habillés
Suivant Dying Light : les versions PS3 et Xbox 360 annulées

Commentaires

Laisser un commentaire

Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Carmageddon Reincarnation : le jeu complet en beta publique!

16/02/2015
Close