De longs mois séparent la sortie de ce second épisode du premier, des mois sans doute un peu trop longs qui ont cependant suffi à officialiser le jeu encore incomplet sur console pour avril 2016. Piqûre de rappel pour ceux qui n’auraient pas suivi le début de Blues and Bullets….

L'enquête de Sofia amène à des découvertes macabres
L’enquête de Sofia amène à des découvertes macabres

20 ans après sa croisade mortelle contre Al Capone, Eliot Ness doit faire équipe avec son ancien ennemi pour retrouver une petite fille.

Les séquences de tir sont plus nombreuses
Les séquences de tir sont plus nombreuses

Ce second épisode se centre un peu plus sur le passé de Ness, notamment sa relation avec Delphine (la femme de son meilleur ami) et la façon de gérer cette situation – qui sera laissée à l’appréciation du joueur. Ces séquences de flash-back sont aussi l’occasion de faire le lien avec certains événements du premier épisode, notamment l’incursion d’Eliott Ness saoul dans la propriété de Capone, et d’en savoir plus sur le background général de l’intrigue.

Parallèlement, on reprend exactement là où nous avions laissé Ness et “Sugar Kid” dans leur enquête pour une infiltration de base ennemie à la recherche de nouveaux éléments sur l’enlèvement d’enfants. L’occasion de mettre en place des séquences de discussion tendues dans lesquelles il faut bien doser ses réponses pour éviter de se faire démasquer.

S’en suivent plusieurs séquences de tir – clairement pas le point fort du jeu – où il est question de suivre plusieurs couloirs scriptés à couvert tout en arrosant les nombreux ennemis de plomb et en résolvant quelques QTE mortels.

La mise en scène est toujours très travaillée
La mise en scène est toujours très travaillée

Garrison, O’Reilly, Di Petro, Dockers…

Comme dans l’épisode précédent, les phases d’enquêtes sont de retour et le tout est à déconseiller aux plus jeunes, tant la violence de ce qui se déroule ou des faits reconstitués est importante. Le contraste entre l’ambiance générale du jeu en noir et blanc et les éléments rouges sang est d’autant plus important que la violence est extrême, et pas toujours suggérée.

Le mystère s’épaissit autour des enlèvements avec l’apparition d’ennemis masqués presque surhumains dans la grande tradition des films d’époque, l’occasion de profiter d’une mise en scène adaptée avec de nouveaux plans magnifiques, quoi qu’un peu plus clairsemés que dans le premier épisode.

Conclusion

On est toujours impatient de voir arriver le prochain épisode, et il est dommage qu’autant de mois séparent chaque segment. L’annonce du titre sur console est peut-être l’occasion pour les développeurs de A Crowd of Monsters de raccourcir les délais pour nous offrir la suite des aventures rédemptrices d’Eliott Ness, dans un torrent de sang.

Blues and Bullets Episode 2

  • Développeurs A Crowd of Monsters
  • Type Aventure épisodique
  • Support PS4, PC, XBox One
  • Sortie 08 Mars 2015

Y’a bon!

  • L’écriture toujours excellente
  • Un épisode qui allie efficacement dynamisme et narration
  • Une intrigue sans concession
  • Certains plans magnifiquement  mis en scène.

Beuargh!

  • Un peu court
  • Toujours cette rigidité des personnages
  • Peu ou pas d’impacts visibles dans les choix pour le moment
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Mirror’s Edge Catalyst : est-ce qu’il va tourner sur votre PC ?
Next Pang Adventures – Test

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Preview de Dragon Quest : Infinity Strash The Adventure of Dai – gamescom 2023

28/08/2023
Close