Etait-il pertinent de ressortir “Beyond Two Souls” sur Playstation 4 alors qu’au final, peu de choses ont été apportées sur cette version ? En dehors des histoires de gros sous (ça coûte pas trop cher à ressortir et ça permet à ceux n’ayant pas eu de PS3 de pouvoir profiter du titre), mon avis-qui-n-engage-que-moi-me-sautez-pas-à-la-gorge est que oui, cette ressortie a du sens à plusieurs points de vue. Mais voyons d’abord de quoi il retourne dans cette fournée 2015.

Les passages de l'enfance de Jodie baignent efficacement dans l'horreur
Les passages de l’enfance de Jodie baignent efficacement dans l’horreur

Jodie, Joda ! Cada dia yo te quiero mas !

(Je suis  à peu près certain de déjà l’avoir faite celle-la…) Comme tout  jeu de David Cage, il faut s’attendre à une réalisation de très haute volée, de la Motion Capture, au final assez peu de gameplay au service d’une histoire hollywoodienne riche en émotion, grand fer de lance de Quantic Dream. Inutile de jouer la vierge effarouchée, on sait ce qu’on achète.

Le périple de Jodie et d'Aiden n'est pas des plus gai, ceci étant parfois un peu forcé
Le périple de Jodie et d’Aiden n’est pas des plus gai, ceci étant parfois un peu forcé

Il est ici donc question de Jodie, une jeune femme qui est liée à une entité de l’Inframonde depuis sa naissance. Entité qu’elle ne contrôle pas, ce qui la rend terrifiante et surpuissante quand elle décide d’agir de son propre chef. Une capacité qui n’est pas passée inaperçue à la CIA, faisant de Jodie l’un de leurs meilleurs agents.

Jouez les chapitres dans l'ordre voulu par David Cage... ou chronologiquement
Jouez les chapitres dans l’ordre voulu par David Cage… ou chronologiquement

Aiden étant en effet capable de se déplacer de façon invisible, à travers les murs, tuer à distance ou prendre possession des corps. Un chouette outil quoi. On suit donc le parcours de Jodie pendant près de 15 ans, de son enfance à l’âge adulte en passant par les tumultes de l’adolescence. L’originalité du récit vient ici du fait que l’on suit ses aventures dans un ordre décousu, passant d’un moment de sa vie à un autre sans aucun lien, si ce n’est celui voulu par Cage, qui a choisi de nous dévoiler des pans de la vie de la jeune femme dans un ordre bien précis.

Certains passages sont très bien mis en scène, même si les erreurs ne sont jamais punies
Certains passages sont très bien mis en scène, même si les erreurs ne sont jamais punies

On touche ici le premier apport de cette ressortie : Le jeu nous propose d’emblée de sélectionner l’histoire originale ou l’ordre chronologique des événements. Ne choisissez surtout pas cette seconde option à moins d’avoir déjà bouclé l’histoire une première fois. Si vous me demandez pourquoi, je ne vais pas perdre de temps à discuter et simplement vous dire “Est-il pertinent de voir le film Irréversible ou Memento dans l’ordre chronologique ?”. La réponse est bien évidemment “non”, si tu en doutais, cher lecteur. Donc ceci est à réserver pour une seconde lecture, pas pour une entrée en matière.

Weapon of Choice

De nombreux choix seront à faire, mais seuls les choix opérés dans la dernière partie comptent réellement pour influencer la fin. Nouvel ajout de cette version héritée des jeux narratifs sortis ces dernières années, la possibilité après chaque chapitre de voir les choix opérés par chacun sous forme de statistiques, donnant un aperçu des possibilités offertes tout au long de l’histoire.

Beyond: Two Souls™_20151127221334
Aiden pourra parfois vous venger… si vous le lui demandez

Mais revenons-en donc à la pertinence de cette nouvelle sortie. Car à l’époque (et je parle ici de 2013 quand même), TellTale sortait à peine son modèle Walking Dead après la douche froide Retour Vers le Futur et les jeux très narratifs n’avaient pas le vent en poupe. En 2015, c’est un peu différent puisque les joueurs sont beaucoup plus ouverts à ce type de jeu finalement assez peu interactif mais très prenant. On reste ici très limité au niveau influence réelle de l’histoire (on influence le déroulement de chaque chapitre, mais pas réellement la fin tout du long), mais on constate qu’il y a réellement plusieurs façon d’aller au bout de la plupart des chapitres, notamment au niveau des réactions d’Aiden.

Conclusion.

Je ne vais pas revenir sur le jeu en lui-même – d’où l’absence de “note” ci-contre, parce que tout à déjà été dit dans le test de la version PS3. Beyond Two Souls reste un bon jeu narratif techniquement impressionnant et cette version PS4 n’apporte pas grand chose si l’on dispose de la précédente.

Les quelques ajouts sont sympathiques, mais dispensables (le DLC inclus est passable, les croquis à débloquer ou les trailers sont intéressants, l’ordre chronologique est une hérésie, les statistiques offrent une meilleure vision des choix…).

Seulement, la période est plus propice à cette ressortie, tout comme celle d’Heavy Rain – plus interactif – dans quelques mois, et reste une histoire à vivre pour tout qui est sensible à ce type de jeu narratif. Mais si vous avez déjà le titre sur PS3, c’est suffisant.

Beyond Two Souls

  • Développeurs Quantic Dream
  • Type Histoire interactive
  • Support PS4
  • Sortie 26 Novembre 2015

Y’a bon!

  • Une maniabilité remaniée pour un peu plus de challenge
  • 1080p
  • Les choix mis en avant dans les statistiques
  • Le prix
  • Les défis à deux (avec une tablette)

Beuargh!

  • Les 60fps auraient été justifiés ici
  • Peu d’ajouts réels ou de nouveaux chapitres
  • L’ordre chronologique, un non-sens
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Star Ocean 5 : plus de 20 mn de gameplay en vidéo
Next System Shock 3 est une réalité

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Pokémon Go : ah bah voilà enfin de nouveaux Pokémon

12/12/2016
Close