Les joueurs n’avaient guère appréciés la nouvelles : pour passer les certifications, le jeu Agony se déroulant en enfers (et actuellement dans les mains que notre Queen Potato) avait subit quelques coupes de censure.

Les développeurs avaient d’abord optés pour un patch gratuit sur PC sur leur site avant de se raviser et de finalement proposer la même expérience sur toutes les plateformes, moyennant quelques ajustements. Ils promirent néanmoins que la censure ne serait que très partielle et ne limiterait en rien ce qui avait été initialement proposé dans les trailers.

Pour preuve, maintenant que le jeu est dans les bacs, les développeurs dévoilent aujourd’hui sur leur chaîne toutes les scènes ou options retirées du jeu.

Si on rigolera pour certaines (les mouvements du fessier de la Reine Rouge par exemple), on reste pour une fois d’accord avec le retrait de ces scènes de violence gratuite, comme le fait de pouvoir tuer des bébés, un viol de Succube particulièrement explicite, un examen gynécologique et une naissance démoniaque sanglante…

Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous XCOM 2 et Trials Fusion sont dans le PlayStation Plus du mois de juin
Next Dollhouse sortira sur console et PC sous l’égide de SOEDESCO
Close

NEXT STORY

Close

Le top des jeux les plus téléchargés sur le PSN en avril

08/05/2020
Close