Et c’est le triplé d’annonces pour 1C Entertainment qui vient de dévoiler la suite Lovecraft’s Untold Stories 2, le FPS lovecraftien au look de comics Forgive Me Father et un autre FPS qui ne fait pas dans la dentelle avec Hyperviolent, dont il sera l’éditeur.

Forgive Me Father

Forgive Me Father est un FPS d’horreur rétro sombre de Byte Barrel inspiré des romans de Lovecraft quisera lancé en Early Access le 28 octobre. Incarnez un prêtre ou un journaliste et affrontez des démons dans un jeu de tir inspiré des classiques des années 90. Éradiquez les hordes eldritch et essayez de rester sain d’esprit dans un monde dessiné à la main où chaque seconde semble tirée d’une bande dessinée.

Lovecraft’s Untold Stories 2

Poursuivant ce doublé lovecraftien, Lovecraft’s Untold Stories 2, la suite du jeu d’action-RPG macabre aux éléments roguelike de Blini Games, se battra également contre les horreurs cosmiques en octobre 2021. Choisissez parmi six personnages jouables (dont trois disponibles dans l’accès anticipé Steam) et jouez en solo ou en coopération avec jusqu’à trois amis. Rassemblez de nouvelles armes et armures créatives, perfectionnez votre équipement et améliorez les statistiques de votre personnage au cours de dizaines d’étapes tendues dans l’espoir de survivre à un cauchemar lovecraftien.

HYPERVIOLENT

Pour conclure ce trio d’annnonces, 1C Entertainment publiera et soutiendra le développement d’HYPERVIOLENT, le FPS rétro brutal et rapide de Terminist Arcade, qui rend hommage aux jeux de tir à base de sprites des années 90. Dévoilez le secret d’une mystérieuse contagion en utilisant une fusion de mécanismes de RPG et de FPS, de l’amélioration des armes à l’investigation des journaux de données. Détruisez jusqu’à 30 amis en deathmatch, deathmatch par équipe, survie, ou jouez la campagne en coopération à quatre joueurs lorsque HYPERVIOLENT sera lancé sur Steam au premier trimestre 2022.

Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Test : Fort Triumph – Saurez-vous tirer votre épingle du jeu ?
Next Test : Road 96 – La Révolution est sur la Route !

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Les configurations PC de GreedFall

03/09/2019
Close