Unearthing Mars | Test

Mission to Mars

Mine de rien, le PSVR se rentabilise de plus en plus, même après sa fenêtre de lancement. Je ne vais personnellement pas m’en plaindre, vu que j’apprécie toujours autant cette technologie. Quand les développeurs chinois de Winking Entertainment ont décidé de porter leur titre Unearthing Mars sur PSVR, j’avoue que j’étais assez impatient. Quoi de mieux que la VR pour tenter de vivre des expériences auxquelles on ne pourra sans doute jamais participer de notre vivant ? Alors si en plus on a un soupçon de Science-Fiction…

A la découverte de Mars

Entièrement doublé en français, Unearthing Mars se découpe en 10 chapitres pour un total de deux bonnes heures d’aventures. Vous y incarnez un copilote dans une mission de reconnaissance sur Mars dans un futur proche, à la recherche de morceaux du satellite Phobos de la planète afin de les analyser. Préparatif, décollage, atterrissage mouvementé, découvertes… Les développeurs ont tenté d’apporter à chaque chapitre sa spécificité en variant ses thèmes et son gameplay. Tantôt vous devrez vérifier des données, explorer des lieux (par à-coups, pour éviter la cinétose), récolter des échantillons, téléguider un véhicule ou résoudre des énigmes. Ponctuellement, le jeu vous demandera de répondre à votre interlocuteur en sélectionnant une réponse parmi deux, histoire de voir si vous suivez un peu et que vous ne baillez pas aux corneilles.

Découvrez Mars sous le prisme d’un fantasme rétro

Visuellement, c’est réussi, sans décoller la rétine, mais cela reste propre, avec beaucoup de choses à regarder et manipuler à certains endroits, tandis que vous explorer la planète et ses mystères.

Car oui, le jeu vous mènera à mi-chemin dans une autre direction, vous plongeant alors dans un passé fantasmé de la planète pour tenter de résoudre le mystère de la planète rouge.

Et cela fonctionne plutôt bien, chaque nouveau chapitre apportant son lot de nouveauté par rapport au précédent.

Si les manettes Playstation Move sont obligatoires, c’est parce qu’elles représentent vos mains, qui sont en fait votre seule présence physique dans le jeu, mais c’est bien assez pour effectuer tout ce qu’on vous demande avec précision et naturel au final.

Je resterai plus réservé sur la maniabilité du véhicule que l’on doit conduire à deux reprises, puisque les commandes s’assimilent à une voiture télécommandée, la main droite servant à avancer, la main gauche à reculer. Pour tourner, il suffit simplement de pencher les mains d’un côté ou de l’autre, mais les déplacements se faisant point par point, le calibrage de la direction se réinitialise à chaque fois qu’on “rejoint” la voiture, ce qui fait que si vos mains sont encore penchées sur la droite, cela devient la position initiale. La seule façon étant alors de lâcher brièvement les commandes pour les réenclencher. Maladroit.

Si vous jetez un œil au sous-titre de cet article, vous verrez que j’ai fait référence au film Mission to Mars, un film avec Tim Robbins abominablement écrit, ridicule et larmoyant de Brian de Palma sorti en 2000. Rassurez-vous je ne le mentionne pas pour les raisons qui font de ce film un nanard complet, mais plutôt sur le ton employé à chaque chapitre que je trouve inutilement épique à tout moment. Musiques grandioses et dialogues inspirés s’enchaînent au fil des chapitres, privant l’histoire de réellement décoller, de monter en puissance. On a l’impression que tout est grandiloquent, tout le temps, ce qui prive un peu la narration de sa magie.

Conclusion

Voilà un titre VR qui aura le mérite de nous faire voyager littéralement. On n’ira pas jusqu’à vérifier les théories scientifiques mais l’immersion est réelle, même si on garde l’impression tenace d’être dans un film aux acteurs un peu trop impliqués. Au moins, il ne laisse pas le joueur passif et lui demande sans cesse d’interagir avec une chose ou l’autre, que ça soit vérifier des données, récolter des objets ou répondre à son partenaire. Un soft qui aurait gagné à être plus long.

Unearthing Mars

  • Développeurs Winking Entertainment
  • Type Mars et ça repart en VR
  • Support PS4, PC
  • Sortie 07 Mars 2017
Unearthing Mars à notre sauce
7/10
Unearthing Mars à notre sauce
Y'a bon
  • Plutôt bien réalisé
  • Des chapitres qui se renouvellent
  • Un rêve de gosse
  • En français
Beuuuuwark
  • 2 heures, on aurait voulu qu'il se développe d'avantage
  • Le jeu d'acteur et l'ambiance grandiloquente
  • Les contrôles du pod
  • Technique
    8/10
  • Esthétique
    8/10
  • Ergonomie
    6/10
  • Audio
    6/10
  • Contenu
    6/10
  • Tolérance Cinétose (VR)
    9/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l’univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre