Fin 2023 sortait un petit jeu d’horreur indépendant sur PC qui a vraiment attiré mon attention : The Exit 8, et c’est une chouette nouvelle de le voir débarquer sur la petite Switch.

Le gars du métro

Le principe de The Exit 8 est simple : vous êtes perdu dans le couloir d’un métro japonais, dans lequel les couloirs s’enchaînent, identiques au précédent. Au fur et à mesure que l’on traverse ce couloir, on comprend que seul notre capacité d’observation pourra nous faire sortir de ce cauchemar sans fin.

Pour atteindre votre sortie, il faut repérer les anomalies dans le couloir. Si vous repérez quelque chose qui vous semble anormal, qui ne devrait pas y être, ou qui est modifié, vous devez faire demi-tour pour vous rapprocher de la sortie 8, seule véritable sortie. Si tout parait normal, vous pouvez continuer à avancer en espérant avoir vu juste, sinon vous reviendrez au point de départ, en vous éloignant de votre objectif et en perdant toute votre progression. Vous devez déterminer correctement si le couloir est identique ou différent 8 fois de suite pour battre le jeu, et croyez-moi, si certaines anomalies sont assez faciles à découvrir, d’autres demandent beaucoup d’observation.

Il s’agit d’un genre de jeu des 7 erreurs où l’on est immergé complètement dans le niveau, rendant les anomalies beaucoup plus spéciales et parfois effrayantes. On pensera à ces deux hommes plantés au milieu du couloir, ou le fameux raz-de-marée de sang, ou encore l’extinction des lampes dans le couloir. Mais on a droit aussi à des anomalies beaucoup plus subtiles, comme le voyant de la caméra de surveillance allumé, des poignées de portes mal placées, des motifs sur le sol ou au plafond ou – le pire – des cadres qui grandissent lentement. Il est pour ainsi dire impossible de les remarquer au début, mais vous deviendrez bien plus observateur au fil de vos traversées.

Certaines anomalies m’ont rendu fou, je ne parvenais pas à voir la modification malgré le temps passé dans un couloir. Il suffit juste de juger 8 fois correctement et consécutivement un couloir pour en voir le bout, ce qui fait que vous allez assister au mieux à 4 ou 5 anomalies (parce que oui : parfois tout va bien aussi) sur la bonne vingtaine possible. Ne vous spoilez rien en allant voir les anomalies sur Internet, car le jeu tire sa substance sur le stress de voir le panneau du couloir se réinitialiser, ou de se faire surprendre par une anomalie un peu plus stressante.

Le seul inconvénient de The Exit 8 est sa durée de vie. Il peut prendre quelques heures, le temps de familiariser avec le lieu et les anomalies possibles, mais une fois bien intégré, sa traversée ne prend que quelques minutes. Ce n’est pas un jeu qu’on refait plusieurs fois, mais une fois qu’on l’a battu, il est amusant de regarder d’autres joueurs de sa famille ou ses amis s’y confronter.

The Exit 8


SupportsPC, Switch
GenrePuzzle, Simulation
Date de sortie29 novembre 2023
ÉditeurKOTAKE CREATE
DéveloppeurKOTAKE CREATE
MultiNon


  • Plutôt angoissant
  • Des anomalies originales
  • Le doute perpétuel
  • Certaines anomalies tiennent de la subtilité
  • Une très courte durée de vie

The Exit 8

Titiks

L’avis de Titiks sur Switch

En bref

Si vous souhaitez vous immerger dans un jeu des 7 erreurs réussi, malgré sa durée de vie assez courte, et parfois douter de votre santé mentale, The Exit 8 est une petite escapade intéressante.

4
Close

NEXT STORY

Close

Il n’y aura pas de Tales of Festival en 2020

14/05/2020
Close