Test Holy Potatoes A Weapon Shop 1

Test: Holy Potatoes ! A weapon shop ?!

Une Patate sachant forger...

C’est en 2015 que les hommes-patates des studios Daylight mettent les pieds dans leur forge pour la première fois, dans le jeu Holy Potatoes ! A Weapon Shop ?! Un jeu de gestion très simple qui a ensuite laissé place à d’autres aventures dans l’espace, d’espionnage entre autres. Porté sur Steam, Apple et Android, il a bien fallu qu’il débarque sur nos consoles de salon. Le 11 juillet dernier, nos féculents-forgerons sont arrivés sur PS4 et Switch, et ça nous a un peu fait passer le temps.

L’ARME DU HÉROS

Comme ils le disent si bien dans leur synopsis : « Un héros n’est pas héros sans la bonne arme ». Et où ce héros trouvera-t-il la bonne arme ? Dans votre toute nouvelle forge, bien sûr ! Car votre petite patate (que vous nommez comme vous le souhaitez) hérite de l’atelier de son grand-père Batata – célèbre et talentueux forgeron de son temps – qu’il doit remettre en marche avec une petite équipe de quelques artisans ; dans le but, bien évidemment, de gagner beaucoup d’argent et de vous faire une bonne réputation.

Pour ce faire, pas trop de chichis : disposez des bons matériaux, choisissez l’arme à produire, et vendez-la au bon aventurier dans les différents villages environnants. Cela va légèrement au-delà de cette simple mécanique en réalité, mais tout vient à point à qui sait attendre.

Test Holy Potatoes A Weapon Shop PS4

Bienvenue dans l’une de vos forges !

Dans votre course au succès, vous aurez l’occasion de servir des clients spécifiques avec des exigences en armement plutôt répétitives ; vous devrez alors jongler entre les caractéristiques de vos créations pour qu’elles répondent aux critères correspondants à chaque aventurier : magie, force, vitesse ou précision. Vous pourrez plus tard enchanter vos armes pour leur donner un bonus, ou utiliser des matériaux trouvés lors de vos expéditions pour découvrir de nouveaux skins. Mais la vente ne s’arrête pas là.

En plus de devoir faire attention aux caractéristiques de vos armes, il faudra prendre en compte la classe du personnage (le chasseur préférera les arcs tandis que le voleur voudra plutôt une dague) et le gain de niveaux que cela peut lui rapporter. Plus l’aventurier sera satisfait, meilleur sera le feedback qu’il vous donnera, à la manière d’un Test-Achat. Et si vous obtenez toujours de bonnes notes, votre renommée ne grandira que plus rapidement. Il ne suffit donc pas seulement de regarder au plus offrant, mais à celui à qui cette arme profitera le mieux.

Enfin, vous devrez aussi répondre à des événements ponctuels, pour gagner des bonus de popularité ou de pépètes, mais le mieux dans tout ça, c’est de servir les vrais, les GRANDS héros légendaires de jeux vidéo cultes, revisités à la potato style. Leurs exigences sont plus grandes, et le cachet est tout de suite plus élevé !

Test Holy Potatoes A Weapon Shop PS4

Claude Strife, Laura Craft, Batpatate, … Beaucoup y passent !

SMITH SIMULATOR 2018

Holy Potatoes ! A weapon shop ?! ne se lance pas dans un système de gestion très compliqué. Tout le but repose sur la création et la vente d’armes, ainsi que sur l’amélioration de votre forge. Aussi, pour motiver un peu les troupes, un concours de « La meilleure arme » récompense les meilleures créations forgées par vous-même et des boutiques fictives. Il est normal qu’au début, vous ne gagniez rien, mais si vous souhaitez figurer sur la première marche du podium, il vous faudra bosser !

Outre la création d’armes, vous devrez surtout gérer votre entreprise. Ce qui veut dire engager des forgerons selon leur spécialité et leur niveau, leur assigner des tâches, gérer leur humeur, les recherches de nouvelles armes, les ventes, les expéditions, … Et faire attention à votre argent ! Vous avez des employés, vous devrez donc les payer. Mais vous devrez aussi assurer un certain chiffre qui sera reversé à une patate Agent 46, qui a décrété que votre affaire lui appartenait à 99.9% ! Il vous faudra donc garder une activité et un rendement quasiment constants si vous ne voulez pas mettre la clé sous la porte.

CHOIX DU DESTIN ET JOLIE DÉCO

Si le jeu paraît linéaire, décrit comme il l’a été plus haut, il y a parfois des petits événements qui viendront bouleverser votre production.

Dans un premier temps, vous devrez répondre à des objectifs basiques qui consistent en des séries d’actions comme atteindre un certain chiffre de bénéfices, vendre autant d’armes, forger telle arme, … Mais à côté de cela, des situations surprises peuvent survenir en fonction du moment de l’année (le jeu fonctionnant sur un système de calendrier qui lui est propre). Vous pourrez faire face à des événements locaux qui affecteront vos bénéfices ou votre renommée, comme à des choix du destin qui, selon votre réponse, auront un effet aléatoire sur votre entreprise. Choisissez sagement, et vous pourrez sauver vos meubles ! … Même si ces choix n’ont en grande partie ni queue ni tête.

 

En parlant de meubles, améliorer votre atelier en ajoutant des jolis papiers peints ou des éléments de décoration vous permettront de faire évoluer certaines conditions chez vos travailleurs. La décoration que vous achetez leur confère à la fois une meilleure humeur, mais aussi un petit bonus de compétence qui peut être le bienvenu ! Ne lésinez donc pas sur les jolies choses et créez-vous un intérieur cosy et fonctionnel.

14.99€ ET UN DLC

Pour sa sortie sur Switch et PS4, A Weapon Shop ?! est arrivé avec son DLC qui n’apporte malheureusement rien de nouveau. Seule la situation change, où vous devez créer des armes à l’époque des dieux grecs. Le but principal est d’aider une patate qui ressemble à Hercule à forger une arme digne des dieux de l’Olympe, afin qu’il puisse de nouveau y accéder. Les événements et autres sont alors réadaptés pour coller à ce nouveau contexte, mais la mécanique est identique au jeu de base.

Conclusion

Avec son univers graphique et musical coloré, son humour et ses références à tout l’univers vidéoludique, Holy Potato ! A Weapon Shop ?! a tout pour plaire. Mais même s’il s’agit d’un bon passe-temps et qu’il parvient parfois à nous mettre des bâtons dans les roues à son échelle, sa redondance risque de vite nous atteindre et de nous faire oublier qu’on possède le jeu sur une PS4. Le portage sur cette console paraît donc être un mauvais choix, le genre et l’interface étant plus adaptés à une tablette, un smartphone ou un PC plutôt qu’à des consoles de plus grande envergure – la manette rendant la prise en main parfois bien moins intuitive.

Temps de lecture : environ 4 minutes

Holy Potatoes! A weapon shop ?!

  • Développeurs Daylight Studios
  • Type Gestion
  • Support PS4
  • Sortie 11 Juillet 2018
Holy Potatoes ! A Weapon Shop?! à notre sauce...
7/10
Holy Potatoes ! A Weapon Shop?! à notre sauce...
Y'a bon
  • Une ambiance drôle et agréable
  • Des références qui ne passent pas inaperçues
  • Un système de gestion global pas mal pensé
Beuuuuwark
  • Un gameplay trop répétitif sur le long terme
  • Une interface inadaptée à une manette PS4
  • Technique
    7/10
  • Esthétique
    8/10
  • Ergonomie
    6/10
  • Audio
    7/10
  • Contenu
    6/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Queen Potato

Prof de français excentrique le jour, gameuse la nuit, Queen Potato soumet les jeux vidéo à sa botte pendant des live streams endiablés. Sauf les survival horror. Ceux-là sont encore des espèces qui lui donnent du fil à retordre.
    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre