Test : Bionik Mantis

Sur-mesure

Voilà un peu plus d’un an que nous vous parlions d’un accessoire destiné au PSVR de chez Sony, les écouteurs Bionik Mantis, prévus pour venir se clipser directement au casque, mais jusqu’ici uniquement disponible chez l’Oncle Sam. Au vu du succès encourageant du casque de réalité virtuelle, (700 000 unités vendues pour Sony au 4ème trimestre 2018 tout de même), la firme annonce commercialiser son accessoire en Europe. Après quelques heures passées en compagnie des écouteurs Mantis, voici ce que l‘on peut en retirer.

Le contenu de la boîte est fourni

Inspiration

Cela n’aura sans doute pas échappé aux utilisateurs de l’Oculus Rift, les Mantis calquent leur concept et leur design sur le casque de Facebook, tout en adaptant leur mécanisme à celui de Sony. Ils ne sont cependant pas extrêmement simples à mettre en place, car ils doivent être clipsés sur l’arceau de part et d’autre du casque. Hors, c’est sur le côté gauche du casque que passent les câbles à cet endroit.

De base, les oreillettes se posent sur les oreilles

Cela fonctionne néanmoins, et une fois les écouteurs fixés, ils coulissent le long de l’arceau pour se positionner correctement face à nos oreilles. Détail supplémentaires, il peuvent également coulisser légèrement de haut en bas pour un meilleur confort. A l’image des oreillettes Occulus, les Mantis viennent en fait se déposer contre les oreilles et il est possible de les écarter facilement grâce à une petite charnière.

Au niveau câblage, les deux écouteurs se rejoignent en un seul fil que l’on peut lier au câble principal du PSVR. A noter que les oreillettes s’adaptent aux deux modèles de casque, avec toutefois une préférence pour le premier modèle, puisque la prise 3.5mm et son câbles accompagnent fort naturellement le câble principale, là où il pendouille un peu sur la nouvelle version, puisque la prise casque est située sur le casque lui-même.

Le système de fixation est bien pensé

Comme ils viennent se coller sur les oreilles, les Mantis n’isolent cependant pas très bien des sons ambiants. Si cela est peu problématique dans une pièce calme, cela peut devenir un peu dérangeant pour votre entourage, et pour vous même si vous espérez profiter pleinement de l’immersion. Pour palier à cela, la marque a opté pour des écouteurs interchangeables à dévisser, avec des caches à venir ajouter pour englober intégralement l’oreille. Si l’idée est bonne sur le papier, c’est un peu compliqué sur tous les plans. Tout d’abord, cette configuration rend les écouteurs bien plus volumineux et donc il devient plus compliqué de mettre son casque sur la tête avec ces deux grosses extensions en caoutchouc. Ensuite, le système pour les mettre en place implique de dévisser le cache en place, d’ajouter un petit anneau en mousse, installer les caches et revisser l’écouteur pour que le tout tienne en place. Comme les pièces sont en plastiques, cela semble assez fragile, ensuite, j’ai toute les peines du monde à faire en sorte que l’écouteur gauche (encore lui) reste vissé.

Les écouteurs Mantis propose un tel confort et aspect pratique que la concession du manque d’immersion semble rapidement envisageable

Séduisant sur le papier, l’extension des écouteurs pose un petit souci

A cause du petit joint en mousse, la pression exercée repousse l’écouteur et le fait sortir des encoches en plastiques censées le maintenir en place. C’est surtout irritant quand l’écouteur se déboîte lorsque vous êtes en train de mettre le casque sur la tête. Pour cette raison, et pour le confort de la mise en place, je préfère largement rester dans la configuration initiale, sans ces extensions. A noter qu’il est bien plus ergonomique et pratique d’utiliser les Mantis plutôt que de devoir positionner et configurer son casque audio classique correctement avec le PSVR sur la tête. De ce point de vue, les Bionik Mantis gagne un pari intéressant.

Esthétiquement, ils complètent parfaitement le casque, au point qu’on oublie rapidement qu’il s’agit d’un accessoire d’une autre marque tant le design s’intègre très bien à celui du casque de Sony.

Une fois en place, on le croirait natif

Au niveau du son, la spatialisation 3D est très bien rendue, même si on regrette un peu le manque de basse – sans doute accentué par le fait que les écouteurs soient juste posés sur les oreilles. Les Mantis restituent par contre très bien le son et n’a pas à rougir à ce niveau en face de vos gros casques de joueurs. Petite précision tout de même, il s’agit uniquement d’un casque, il n’inclut aucun micro – je préférais le signaler au cas où, le micro du PSVR restant tout à fait convenable à ce niveau.

Conclusion

Les écouteurs Mantis de Bionik sont un accessoire très fonctionnel et très bien assorti au casque de Sony au point qu’ils passent rapidement inaperçus. Conçu pour être l’accessoire le plus confortable que vous puissiez avoir sur PSVR, il ne remplacera pas les gros casques permettant une meilleure isolation acoustique et une meilleure immersion, mais présente un tel confort et aspect pratique que la concession semble rapidement très envisageable.

Temps de lecture : environ 3 minutes

Bionik Mantis Headphones

  • Fabriquant Bionik Gaming
  • Type Casque pour PSVR
  • Support PSVR
  • Prix 49.99€
Commentaires Facebook
Catégories
Tests matériel
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre